ZLECAf : L’ancien président nigérien honoré à Accra en présence de Faure Gnassingbé

Dévoilement de la plaque

L’Union africaine a officiellement dévoilé, sur le site du Secrétariat de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) ce vendredi à Accra (Ghana), une statue à l’effigie de l’ancien Chef d’Etat nigérien Issoufou Mahamadou.

Cette statue sous forme de buste, est le symbole des efforts consentis par le Président Issoufou pour la concrétisation de ce projet d’intégration africaine.

Le président togolais Faure Gnassingbé et d’autres leaders africains ainsi que d’éminentes personnalités du continent ont assisté à cette cérémonie d’hommage pour exprimer leur reconnaissance à l’ancien président nigérien, désigné Champion de la ZLECAf le 31 janvier 2017.

Faure Gnassingbé – champion du Marché unique de transport aérien africain (MUTAA) – a adressé ses félicitations à Issoufou Mahamadou pour avoir conduit avec succès cette initiative de l’Union africaine (UA).

Faure Gnassingbé (au milieu) lors de la cérémonie

Le président en exercice de l’UA, Étienne Tshisekedi a pour sa part, salué son engagement pour l’aboutissement heureux de ce projet phare de l’agenda 2063 de l’instance continentale.

Emu par cette reconnaissance, Issoufou Mahamadou, a témoigné sa gratitude à l’Union Africaine et aux chefs d’Etat qui ont fait le déplacement du siège de la ZLECAf à Accra.

Cette Zone de libre échange continentale africaine est entrée en vigueur depuis janvier 2021. Elle a pour objectif premier la création d’un marché unique pour les marchandises et les services à travers l’élimination progressive des barrières tarifaires et non-tarifaires au commerce.

Les chefs d’État autour de la statue

Sur les 55 pays membres de l’UA, 54 sont signataires, 37 ont ratifié l’accord de la ZLECAf et ont déposé leurs instruments de ratification. 

La Zone offre un marché unique de 1,2 milliard d’habitants et d’un PIB cumulé de 3000 milliards de dollars à chaque pays africain. FIN

Savoir News

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*