Performance sanitaire/2020 dans les Savanes : La revue annuelle bouclée à Dapaong

La  Direction régionale de la santé de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins de la région des Savanes a bouclé mercredi à Dapaong  (plus de 660 km au nord de Lomé), la revue annuelle régionale des performances sanitaires de l’année 2020, a constaté le correspondant de l’agence Savoir News.

Organisée grâce à l’appui technique et financier de l’Etat et des partenaires en développement, cette revue s’inscrit dans le cadre de  la planification et la mise en œuvre des Plans d’action opérationnels (PAO).

L’atteinte des résultats escomptés en lien avec les PAO est appréciée à travers la mesure de la performance des districts et autres entités régionales dont l’ensemble contribue à l’atteinte des objectifs nationaux. Cette revue a donc permis de aux acteurs, de faire le point de la mise en œuvre des recommandations issues de la revue annuelle 2019, d’analyser les progrès et les tendances de façon consensuelle avec les différentes parties prenantes, de développer un consensus régional sur les obstacles au progrès dans les domaines précis.

Les participants à cette rencontre ont pu identifier les priorités à inscrire au Plan de travail pour l’année 2021, les mesures essentielles de suivi de ce document. Ils ont incité les partenaires locaux à faire des promesses quant au financement dudit plan de travail annuel 2021 et enfin, formulé des recommandations.

Les travaux ont été conduits en présentiel et aussi en ligne, nourris de riches débats.

Durant l’année 2020, les décès maternels de causes obstétricales directes ont augmenté, tandis que la létalité due au paludisme chez les enfants de moins de 5 ans a connu une régression de 1,2% comparé à 2019.

En matière de dépistage et de mise sous ARV des femmes séropositives, la performance de la région a également régressé, comparée à 2019 notamment dans les districts de Tône et Kpendjal, selon le rapport.

Quatre épidémies ont secoué la région durant l’année 2020.

« L’épidémie au SRAS Cov2 (Covid-19),  la Fièvre Jaune, PFA et la rougeole. Les notifications ont connu une riposte dans les 14jrs suivants. La Covid-19 est toujours en cours avec 673 cas dont 11 décès », a exposé Dr Aflagah.

En 2020, la région a également connu une régression de 6% du taux de recouvrement des recettes.

Notons que le rapport a également relevé les difficultés, notamment la faible mobilisation de ressources locales pour le financement des PAO dans les districts et des micro-plans dans les formations sanitaires, l’insuffisance de la mise en œuvre des activités planifiées (temps consacré à la gestion de Covid-19) et des difficultés à renseigner certains indicateurs traceurs PNDS.

Les acteurs ont décidé d’œuvrer pour une amélioration de la qualité des prestations des services, à travers le renforcement des capacités du personnel dans les différents centres, renforcer des stratégies avancées en PEV, SR, PTME, faire la mise à niveau des anciens ASC, ainsi que la formation des nouveaux, sur les soins intégrés PCIME/Nutrition et amélioration de la disponibilité des intrants notamment des vaccins et MEG.

Rappelons que les travaux de cette rencontre de deux jours, ont été ouverts par Tchimbiadja Yendoukoa Douti (préfet de Tône). Ce dernier a exprimé sa gratitude à tout le personnel sanitaire de la région pour les efforts consentis et le travail abattu quotidiennement en vue d’offrir un service de santé de qualité à la population.

Gbobada Medanou (représentant du  secrétaire général du ministère de la santé), a de son côté, exhorté tous les participants à s’impliquer dans l’amélioration du rendement du secteur de la santé les années à venir. FIN

De Dapaong, Julien SAMA

www.savoirnews.tg, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*