Participation des citoyens à l’action municipale : Des conseillers municipaux et membres des CDQ formés à Kara

Des conseillers municipaux et des membres des Comités de Développement du Quartier (CDQ) de six communes ont démarré jeudi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé) une formation de trois jours sur la participation des citoyens à l’action municipale.

Les participants viennent des communes de: Cinkasse 1, Tone 4, Binah 2, Kozah 1, Assoli 2 et Sotouboua 2.

En effet, le Togo s’est doté depuis juin 2019 des communes avec pour mission d’enclencher le développement des localités du pays.

Les élus locaux travaillent dans toutes les communes pour l’atteinte des objectifs visés. Cependant, pour une gouvernance efficace des affaires publiques communales, l’allocation des ressources nécessaires au développement doit se faire sur la base d’une approche participative et inclusive : impliquer en amont et en aval les citoyens aux processus d’élaboration et d’évaluation des politiques publiques et accroître leur rôle dans le processus de prise de décisions.

Autrement dit, il s’agit d’associer les populations aux décisions et à la mise en œuvre des projets au niveau local. Ainsi, les communes doivent adopter des mécanismes permettant aux citoyens d’exprimer clairement leurs intérêts.

C’est donc face à ce constat et dans le cadre de leurs initiatives de promotion de la gouvernance et le développement local, que le Centre Africa Obota Togo (CAO-TOGO) – en partenariat avec l’ambassade des États-Unis au Togo à travers le « Africa Regional Democracy Fund » – mène depuis Octobre 2020, le « projet de Renforcement de la gouvernance locale et participation locale pour soutenir la décentralisation au Togo ».

La formation de Kara s’inscrit dans le cadre dudit projet et permettra de renforcer le pouvoir d’agir des conseillers municipaux et des membres des comités de développement des quartiers (CDQ) de ces six communes sur la participation citoyenne dans la promotion des valeurs démocratique et l’enracinement d’une gouvernance locale participative. La même activité se déroule à Tsévié avec cinq communes : Vo 1, Zio 2, Golf 2, Agou 1 et Kloto 1.

La rencontre de Kara permettra également de créer un cadre de partage d’expérience en matière de pratiques de participation citoyenne au niveau communal et national, d’outiller les membres des CDQ afin qu’ils puissent assumer pleinement leur rôle de participation citoyenne dans la gouvernance locale.

Pour y parvenir, plusieurs modules sont programmés entre autres : les concepts, définition utilité de la participation citoyenne, le cadre légal de la participation citoyenne, les outils de la participation citoyenne, le rôle de la citoyenneté et d’une société civile, l’action municipale, les services à la communauté etc. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*