Nana Akufo-Addo : « Nous devons terminer nos délibérations sur le Mali »

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo

« Nous devons terminer nos délibérations sur le Mali »,  martelé ce mardi à Accra, le président ghanéen Nana Akufo-Addo à l’ouverture du sommet des chefs d’Etat de la Cédéao sur le Mali.

« L’objet de cette rencontre est simple: nous devons terminer nos délibérations sur le Mali. Le pays ne peut plus se permettre de retarder encore la nomination d’un gouvernement responsable », a lancé le président ghanéen, président en exercice de la Cédéao.

Selon l’ultimatum donné par la Cédéao, la junte devrait désigner au plus tard ce mardi, un président et un Premier ministre civils, avec la tenue d’un scrutin dans les 12 mois.

Pour le président ghanéen, « cette affaire doit maintenant être réglée ».

Le colonel Assimi Goïta (chef de la junte), participe aux discussions.

Samedi dernier, il s’est engagé à instituer un gouvernement pour rétablir un pouvoir civil dans les 18 mois, après l’adoption d’une « charte » de transition.

Mais les membres du mouvement de contestation, qui a mobilisé pendant des semaines dans la rue, a rejeté cette proposition. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*