Insécurité: 12 cybercriminels et un malfrat dans les filets de la police

Douze cybercriminels ont été arrêtés ces derniers jours par la police, grâce à la collaboration de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), a appris jeudi l’Agence Savoir News de source policière.

Ces cybercriminels appartiennent à trois différents groupes. Le premier groupe est constitué de deux cyber-escrocs, membres d’un réseau bien structuré dont certains résident au Nigeria.

« Ils pénètrent les systèmes informatiques de certaines sociétés et institutions financières et prennent connaissance des transferts de grosses sommes », a expliqué un commissaire de police.

Ils ont été arrêtés le 3 septembre, alors qu’ils s’apprêtaient à retirer dans une bancaire de la place, la somme de 459 millions, versée par une compagnie d’assurance européenne au profit d’une cliente dont ils avaient usurpé l’identité, a-t-il précisé.

Le deuxième groupe est composé de deux individus. Ils ont dépouillé leur victime de la somme de 451 millions de F.CFA. Ils s’apprêtaient à commettre un autre forfait (toucher une grosse somme), quand ils ont été arrêtés le 4 septembre.

Le troisième et dernier groupe est composé de huit escrocs. « Ils se font passer sur les réseaux sociaux pour des hommes de race européenne, afin d’escroquer leurs victimes. Un dispositif de surveillance de la police a permis de les interpeller le 4 septembre dans une villa à Avépozo, en pleine activité devant leurs ordinateurs connectés à internet », a relaté le commissaire de police.

Le malfrat a été quant à lui, intercepté dans la nuit du 3 au 4 septembre, non loin de la frontière entre le Togo et le Ghana. Il s’agit d’un repris de justice pour de multiples faits de vols. FIN

Ambroisine MEMEDE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*