RESOKA: Le projet visant à redynamiser le Réseau dans son rôle de faîtière régionale des organisations de la société civile, lancé à Kara

Photo de famille, à la fin de la cérémonie.

Le projet visant à redynamiser le Réseau des ONG et Associations de la Kara (RESOKA) dans son rôle de faîtière régionale des organisations de la société civile, a été lancé ce mercredi au Palais des congrès de Kara (ville située à environ 420 km au nord de Lomé), a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Le RESOKA a bénéficié d’un appui à financement du Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (PROCEMA). Il s’agit d’un projet de renforcement organisationnel qui vise à revoir la nomenclature du RESOKA en trois composantes.

La première composante vise à renforcer les capacités de toutes les organisations de la société civile qui interviennent dans la région de la Kara.

La deuxième composante intéresse les membres du Conseil d’administration (CA) et des groupes thématiques du Réseau, car selon le coordonateur dudit réseau Félix Yao Kondo, « dans le monde associatif, tous les organes ont un objectif bien précis. Donc les membres du C.A et du bureau exécutif seront renforcés sur les thématiques de gouvernance administratives et de mobilisation de ressources ».

La dernière composante vise à doter le réseau du manuel de procédure et du plan stratégique qui constituent des outils de programmation, dans la mesure où sans ces outils, toute organisation de la société civile ne va que naviguer à fond.

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de ce projet, qui va durer douze mois et financé à hauteur de 19 millions 646 milles francs par l’Union européenne.

« Dans les 7 préfectures de la région de la Kara, nous aurons à former trente acteurs des organisations de la société civile (OSC) dans chacune des préfectures. Ils seront formés sur des thématiques diverses, car la finalité de la mise en œuvre du projet, c’est de renforcer les capacités des membres des OSC, et aussi d’accompagner les nouvelles collectivités locales qui viennent de voir le jour », a expliqué Félix Yao Kondo.

En lançant officiellement le projet, le préfet de la Kozah — accompagné de ses collègues de la région — a félicité le RESOKA pour ses multiples actions en faveur des ONG de la région.

Le colonel Bakali a également présenté la gratitude des populations à l’Union européenne qui ne cesse d’accompagner le Togo dans le cadre du développement.

Le préfet a enfin invité tous à œuvrer pour l’atteinte des objectifs assignés à ce projet. FIN

De Kara ; Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*