Privatisation de Togocom : 51% du capital à Agou Holding

Échange de documents.

Le Gouvernement togolais a annoncé ce mercredi, avoir accepté l’offre remise par Agou Holding — consortium international de premier ordre, composé d’Axian Group (« Axian ») et d’Emerging Capital Partners (« ECP ») — en vue de l’acquisition de 51% du capital de Togocom (holding détenant Togo Télécom et Togocel), pour une valeur d’entreprise totale de plus de 210 milliards de FCFA.

Le consortium entend par ailleurs investir 245 millions d’euros (environ 160 milliards FCFA) sur les sept prochaines années pour révolutionner le secteur numérique au Togo.

Cette opération vise — par l’entrée au capital de Togocom de deux acteurs internationaux combinant expertise sectorielle et capacité financière — à permettre au Togo de devenir la référence régionale en matière de performance très haut débit, d’inclusion financière et de solutions technologiques pour les entreprises.

Le projet du consortium de mettre en œuvre un plan de développement pour Togocom traduit sa confiance dans l’environnement économique et réglementaire togolais. Cela matérialise l’attractivité du climat des affaires au Togo comme attesté par le rapport Doing Business 2020 de la Banque Mondiale qui classe le Togo comme le pays ayant le meilleur climat des affaires en Afrique de l’Ouest, souligne un communiqué officiel.

Figurant dans le top 3 des pays ayant mené le plus de réformes au monde depuis 2014, le Togo a ainsi progressé de 59 places au cours des deux dernières années dans le classement de la Banque Mondiale.

Devenir le marché de référence des télécoms dans la région

« Cette opération majeure marque une étape importante dans la feuille de route numérique du gouvernement. Elle va nous permettre de devenir le marché de référence des télécoms dans la région et de consolider notre leadership en matière de transformation digitale. Grâce au soutien de ces nouveaux actionnaires, Togocom va accélérer son développement au bénéfice de l’ensemble des Togolais, des entreprises et du rayonnement national », a déclaré Mme Cina Lawson (ministre des postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques).

« Grâce aux réformes structurelles menées par le Président de la République et à l’amélioration du climat des affaires », a appuyé Sani Yaya (ministre de l’économie et des finances), « le Togo est devenu un pays parmi les plus attractifs de la région pour les investissements internationaux. En témoigne la volonté du consortium de s’engager à long terme à travers un investissement de 245 millions d’euros pour soutenir le développement de Togocom ».

« Cet investissement conséquent va catalyser la transformation digitale du pays et soutenir la croissance de notre économie », a-t-il ajouté.

Pour Hassanein Hiridjee (du groupe Axian), « l’entrée au capital de Togocom s’inscrit dans notre volonté de développer, partout où nous sommes implantés, le meilleur de la téléphonie, de l’internet et des innovations numériques ».

« Nous avons l’ambition de faire de Togocom, l’opérateur national, un leader sur son marché et de chaque Togolais un citoyen du nouveau monde digital », a-t-il précisé. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*