Togo : Robert Dussey plaide pour la mise en place de « cadres de dialogue plus inclusifs avec la diaspora africaine et les afrodescendants »

Le ministre Dussey (à droite), lors de la rencontre

Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères, a plaidé ce lundi pour la mise en place de « cadres de dialogue plus inclusifs avec la diaspora africaine et les afrodescendants », lors de la quatrième réunion virtuelle du haut comité en charge de la décennie des racines africaines et de la diaspora africaine.

Le chef de la diplomatie togolaise qui a présidé la rencontre, s’est une fois encore félicité de la mobilisation constante des membres du Haut Comité à qui il a adressé ses vifs remerciements.

M.Dussey a rappelé que dix ans après le sommet mondial de la diaspora africaine de Johannesburg, quand bien même des progrès substantiels ont été enregistrés, beaucoup reste à faire pour mobiliser le potentiel de la diaspora africaine pour soutenir le processus de développement du continent.

De son côté, Dr Monique Nsanzabaganwa (vice-présidente de la Commission de l’Union africaine) a rappelé, en citant l’acte constitutif de l’UA, l’importance de la diaspora dans le processus de développement du continent et présenté les priorités de l’organisation pour l’année 2022 notamment le renforcement des capacités des Etats membres pour développer des politiques en faveur de la diaspora et le soutien de l’initiative de la Décennie des racines africaines et de la diaspora africaine.

Le ministre (à gauche), lors de la rencontre

La rencontre a été l’occasion pour les participants d’échanger sur les niveaux d’avancement de deux initiatives parmi les projets phares de l’agenda de la Décennie à savoir :

– Le Forum d’affaires sur la mise à profit de la technologie financière pour la réduction des coûts des transferts de fonds porté par le Royaume du Maroc ;

– L’organisation d’une réunion ministérielle de suivi-évaluation du programme d’action de Johannesburg portée par le Togo en collaboration avec la Commission de l’Union africaine.

Par ailleurs, les participants ont félicité le Royaume du Maroc et le Togo pour ces projets et ont préconisé des mesures concrètes devant faciliter leur réalisation.

M.Dussey a particulièrement exhorté les membres du Haut Comité à soutenir massivement le Maroc dans l’organisation de ce forum important sur les transferts de fonds de la diaspora et souhaité qu’il propose un chronogramme pour la réalisation dudit forum.

Les participants ont en outre félicité le Togo pour l’organisation de cette réunion et pour son leadership au niveau continental sur les questions de la diaspora et des afrodescendants.

En rappel, quinze pays sont membres du Haut Comité en charge de la Décennie des racines africaines et de la diaspora africaine : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Cameroun, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée Equatoriale, Maroc, Namibie, République du Congo, Sénégal, Tanzanie, Tunisie et Togo. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*