Togo/Nouveau code du travail: Les centrales syndicales satisfaites, mais souhaitent des révisions périodiques

Ephrem Tsikplonou

Les centrales syndicales saluent le nouveau code du travail adopté en décembre dernier par les députés togolais, mais souhaitent que le document soit régulièrement révisé.

Le nouveau texte est une refonte totale du code de 2006, afin de l’adapter aux évolutions technologiques et de tenir compte d’un certain nombre de facteurs.

Les députés ont examiné et adopté à l’unanimité, les 378 articles de ce code, à l’issue de deux jours d’intenses travaux en plénière.

La quintessence des modifications s’articule autour de deux grands axes. Le premier a trait à l’assouplissement, la flexibilité et à la meilleure réglementation des relations de travail.

Le second est lié à de meilleures garanties de sécurité et de protection des travailleurs. Le tout guidé par un souci d’équilibre entre les préoccupations des entreprises et les aspirations des salariés

« Nous sommes heureux d’avoir aujourd’hui un nouveau code après près de 15 ans, mais toute la coordination des centrales syndicales est satisfaite», a salué Ephrem Tsikplonou (porte-parole de la coordination des centrales syndicales du Togo/CCST).

« C’est un nouveau code adopté avec notre contribution. Il y a des écueils, des choses négatives que nous avons relevées et qui sont remplacées par de nouvelles choses », a-t-il souligné.

Selon M.Tsikplonou, toute la coordination a participé aux travaux et vu les caractéristiques du nouveau document : « il y a eu beaucoup de changements notamment les relations de travail, qui sont différentes partout ».

Au lendemain de l’adoption de ce nouveau code, Gilbert Bawara (ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social) s’est également réjoui de l’adoption de ce nouveau code, qualifiant le document d’une œuvre de « coproduction »

« Le gouvernement, d’année en année, a démontré une réelle volonté de dialogue social, d’écoute et de concertation avec les partenaires sociaux. Ainsi, toutes les centrales syndicales ont eu l’occasion de lire le projet de texte qui avait été conçu, de formuler des observations, de faire des commentaires et de formuler des propositions, de même que les organisations professionnelles des employeurs », avait-il rappelé.

Le code du travail est un document juridique qui définit un cadre aux relations de travail entre les employeurs et leurs employés, sous la supervision des autorités gouvernementales.

Le nouveau code du travail togolais comporte d’innombrables innovations. Il rend la législation du Togo sur le travail plus lisible, plus compréhensif et plus accessible à tous. Par ailleurs, il permet de lever les contraintes et les restrictions en matière de relation de travail, de préciser les conditions, les modalités et les effets de la rupture des relations de travail. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.tg, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*