Togo : Bientôt un Pôle universitaire d’innovation et de technologie à l’Université de Lomé

Majesté Ihou Watéba posant la première pierre

L’Université de Lomé disposera bientôt d’un Pôle universitaire d’innovation et de technologie, la première pierre pour sa construction ayant été posée ce mercredi, a constaté une journaliste de Savoir News.

Il se veut un instrument de promotion de la recherche et l’innovation technologique au service du développement et vise à améliorer la qualité de l’enseignement supérieur, afin d’offrir plus d’ouvertures et d’opportunités à la jeunesse togolaise.

Il vise également à positionner l’Université de Lomé comme un espace d’innovation, de créativité, d’expérimentation et d’apprentissage accélérée, doté d’infrastructures technologiques adaptées aux besoins du marché et mis à la disposition de tous les étudiants togolais ainsi que des enseignants chercheurs.

D’un coût total de 1,5 millions de dollars, le projet est financé à hauteur de plus de 1,3 million dollars par le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) et le reste par l’Université de Lomé.

Aliou Dia, posant la première pierre

« Nous devons changer de paradigme pour devenir une université actionnaire, une université entrepreneure avec des équipements et des enseignants chercheurs entreprenants. Nous sommes aujourd’hui au pôle universitaire d’innovation et de technologie et pour pouvoir réussir ce challenge, il faut des hommes et des femmes déterminés. Nous avons besoin aussi d’aller à l’école de la pratique et d’être en mesure de faire la veille asymétrique avec des structures de simulation et d’interaction pour que notre université soit une bonne université », a souligné Dodzi Kokoroko (président de l’Université de Lomé).

« Nous devons tout faire pour créer à l’intérieur de nos universités, des pôles d’excellence de sciences et de technologies pour que nous puissions former les meilleurs au Togo et dans les années à venir », a appuyé Majesté Ihou Watéba (ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Il est prévu au sein de ce Pôle universitaire d’innovation et de technologie à l’Université de Lomé :

des maker-spaces (espaces de fabrication) qui fournissent des services à la fois aux projets d’ingénierie et de conception créative, avec un ensemble d’équipement, touchant des secteurs comme la technologie verte, les métaux, le bois, le textile, l’agroalimentaire etc…

Vue partielle de l’assistance, lors de la cérémonie

des design spaces (espaces de conception) qui offrent une foule de programmes de pensée conceptuelle et aident les étudiants à appliquer les principes de conception pour résoudre tout problème auquel ils s’attaquent.

Un coworking spaces (espace de travail collaboratif) pour développer des idées commerciales et organiser des présentations des produits, des formations, des conférences et d’autres événements de création de contenu et de collaboration.

Selon Aliou Dia (représentant résident du PNUD), le Pôle universitaire d’innovation et de technologie à l’Université de Lomé est une offre certes universitaire, mais constitue prioritairement un service à la jeunesse togolaise tout entière.

« Il devrait pouvoir répondre aux besoins de l’écosystème entrepreneurial et innovant du Togo dans sa globalité et vient en complément des différentes interventions conjointes avec le gouvernement », a-t-il souligné.

Des officiels, après la pose de la première pierre

Cet appui du PNUD, a relevé M.Dia, témoigne de la volonté sans cesse marquée de l’agence onusienne « de faire de la coopération avec le gouvernement togolais, l’un des piliers de la croissance et du soutien aux populations à la base, dans une dynamique d’inclusion ». FIN

YIBOKOU-MENSAH A.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*