Togo/Agri : OADEL fait don d’équipements à six unités de transformation

Les bénéficiaires

L’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL) a fait don mercredi, d’équipements à six unités de transformation pour les soutenir dans leurs actions, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

D’un coût total de 700.000 F.CFA, ce geste s’inscrit dans le cadre du projet « Faciliter l’accès des produits agricoles locaux aux marchés institutionnels (FAPAMI) », mis en œuvre par ladite organisation.

Ce don est composé de balance électronique, broyeur, scelleur sous vide, réfractomètre, vinomètre, étiqueteuse, humidimètre.

L’objectif visé par OADEL : permettre à ces unités de produire en quantité suffisante pour satisfaire la clientèle.

« Cette action fait suite aux besoins exprimés par ces unités de transformation, lors d’une formation organisée par OADEL avec l’appui de l’ITRA dans le cadre du projet FAPAMI, pour mener correctement leurs activités », a expliqué Sévérine Akakpo (chargée de Programme appui à la filière de la transformation agro-alimentaire/AFTA), avant d’encourager les bénéficiaires à faire bon usage de ces matériels.

Les responsables de ces unités, interrogés par l’Agence Savoir News, n’ont pas caché leur sentiment.

« Nous tenons à remercier OADEL parce qu’il ne cesse de nous accompagner sur des formations techniques, des assistances techniques surtout les conseils et autres. Je suis contente comme tout le monde car, ces deux scelleurs (un à chaud et l’autre sous vide) nous permettront de pouvoir sceller nos produits », a confié Mme Hortense Akouetevi-Adanou (Promotrice de Rhosta Wangash).

« Nous tenons vivement à remercier les responsables de OADEL qui ne cessent de penser à la jeunesse togolaise et aussi les partenaires qui les appuient « , a renchéri Komlan Sassouvi (Directeur général de SASS AGRO FARM).

En rappel, l’OADEL est une référence en matière de promotion de la consommation locale au Togo. Elle s’est engagée depuis 17 ans dans la promotion des produits locaux. FIN

Bernadette AYIBE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*