« The Gardian » suspendu: Décision « inique » prise avec « légèreté », dénonce le PPT

Isidore Sassou Akollor (président du PPT)

L’hebdomadaire The Guardian a été suspendu lundi pour quatre mois par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), décision « inique » prise avec « légèreté », a dénoncé ce mardi, le Patronat de la presse togolaise (PPT).

Ambroise Yao Kpondzo (le directeur de publication journal) est également suspendu pour la même durée.

Dans un communiqué rendu public, le PPT « condamne avec la dernière rigueur, cette décision inique prise avec autant de légèretés dans un pays où aucune loi n’a pour l’instant rendu la vaccination obligatoire ».

Selon la HAAC, le directeur de publication du journal The Gardian n’avait pas répondu une convocation pour le 6 octobre, le journaliste « ne s’étant pas fait vacciné et ne disposant pas d’un test PCR négatif de moins de 72 heures, pour avoir accès à la salle d’audition conformément aux mesures prises par le gouvernement.

L’institution a indiqué avoir programmé une autre audition le lundi 11 octobre, séance encore manquée par M. Kpondzo, toujours pour faute de vaccination.

Dans une mise au point publiée lundi par la rédaction dudit journal, M. Kpondzo a reçu « un SMS provenant d’un numéro se réclamant de la HAAC l’invitant à venir chercher un courrier. Mais n’étant pas à Lomé, il a répondu à son interlocuteur qu’il était en voyage ».

« Contre toute attente, dans sa décision du 11 octobre 2021, sans avoir auditionné le directeur de publication de The Gardian, la HAAC suspend le journal de quatre mois de parution. Pis, elle retire pour 4 mois la carte de presse du directeur du journal, l’empêchant ainsi d’exercer la profession de journaliste pendant cette période », a justifié la rédaction du journal.

Le PPT « rappelle à la HAAC que sa mission de régulation ne doit pas être confondue un service de musellement de la presse privée togolaise », et l’invite à « changer de posture ».

Rappelons que le PPT créé -17 février 2014 – est l’une des organisations de patrons de Presse au Togo. FIN

Ambroisine MEMEDE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*