Togo/Tabaski: « En fin de prière, dispersion immédiate sans les accolades », avertit le gouvernement

El Hadj Inoussa Bouraïma, Président de l’Union musulmane du Togo

Les fidèles musulmans prendront part mardi aux différentes « grandes prières », marquant la fête de Tabaski ou l’Aïd el Kébir, des célébrations qui se dérouleront dans un contexte de la pandémie liée au coronavirus.

Le gouvernement et l’Union musulmane du Togo (UMT) sont montés au créneau, invitant la communauté musulmane au respect strict des mesures barrières et des règles édictées par les autorités.

« Nous rappelons que les mesures barrières doivent être scrupuleusement respectées: le port de cache-nez, l’usage du tapis individuel, la distanciation sociale d’au moins 1m… », a martelé l’UMT.

Les prières se dérouleront de 9H à 9H30, a précisé de son côté, le gouvernement dans un communiqué.

« En fin de prière, dispersion immédiate sans faire les accolades », a averti le  gouvernement, avant de poursuivre : « Les dernières mesures restrictives édictées restent en vigueur ».

En mars, les autorités togolaises ont pris une série de mesures dont « l’interdiction de tous les rassemblements de masse notamment les sports de masse, les cérémonies funéraires, les mariages, les évènements culturels, les campagnes publicitaires, les concerts, les réceptions ».

Par ailleurs, « les prières ordinaires se poursuivront uniquement dans les mosquées autorisées à rouvrir », a souligné le communiqué du gouvernement.

Rappelons que le Togo – petit pays de l’Afrique de l’ouest – est frappé également de plein fouet par la Covid-19 depuis début mars 2020.

Le pays compte 14.649 cas confirmés dont 138 décès, selon les chiffres officiels publiés dimanche soir. 13.838 patients sont guéris et 673 autres sont sous traitement.

Plus de 300.000 personnes ont déjà été vaccinées, depuis le début de la campagne lancée le 10 mars. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*