Stratégie d’Approvisionnement en Eau Potable au Togo: Une table ronde du 1er au 2 décembre à Lomé pour la « mobilisation des ressources »

Une table ronde nationale de « mobilisation des ressources » est annoncée dans la capitale togolaise du 1er au 2 décembre prochain, pour accélérer la mise en œuvre de la Stratégie d’Approvisionnement en Eau Potable (AEP) au Togo.

Organisée par le ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise avec l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD), cette table ronde a pour objectif général le lancement de la Stratégie AEP 2021-2030 et la présentation du Plan Directeur d’AEP 2023-2050 du Grand Lomé, afin de mobiliser toutes les parties prenantes et les ressources financières nécessaires à leur mise en œuvre.

Sont attendus à ce grand rendez-vous, l’ensemble des sources potentielles de financement extérieur aussi bien public que privé et incluant notamment des partenaires bilatéraux et multilatéraux, investisseurs privés, représentants des fonds souverains et de la société civile, pour partager la vision du pays et échanger sur les priorités de la Stratégie AEP 2021-2030.

Il s’agira aussi de mobiliser les parties prenantes et de recueillir leurs engagements techniques et financiers pour la mise en œuvre du Plan Directeur d’AEP du Grand Lomé.

Cette rencontre vise également à mettre en place, un mécanisme de suivi des engagements et des flux financiers orientés vers la mise en œuvre des interventions du Plan Directeur d’AEP 2021-2050.

Au Togo, la problématique de l’eau est au cœur des préoccupations des autorités et des demandes des populations.

Taux de desserte en eau potable : une nette amélioration

Le taux de desserte en eau potable a connu une nette amélioration, au niveau national, passant de 34% en 2010 à 60% en 2020. Ce taux se décline de la manière suivante : 68% en milieu rural via des Pompes à Motricité Humaines (PMH) pour la plupart, 53% en milieu semi-urbain et 58% en milieu urbain.

Le lieu de résidence affecte l’accès au service notamment dans les zones périphériques de Lomé et les zones semi-urbaines.

Ce constat est encore plus pertinent dans les régions septentrionales des Savanes et de la Kara qui possèdent les plus faibles taux d’accès à l’eau potable.

La vision stratégique 2025 dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement se décline en quatre objectifs prioritaires : (i) augmenter la couverture en eau potable à 85% d’ici 2025, à un coût abordable, (ii), accompagner le secteur agricole dans le renforcement de l’usage de l’irrigation afin d’améliorer les rendements agricoles, (iii) augmenter l’accès aux infrastructures d’assainissement à la fois en zones urbaines et rurales et (iv) sécuriser l’approvisionnement en eau potable du Grand Lomé à travers l’augmentation des capacités de production hors nappe phréatique.

D’une manière réaliste, il a été constaté que l’accès limité des populations aux services d’eau potable est lié à l’insuffisance des investissements pour le développement des infrastructures, une maintenance et réparation déficientes, et la non-atteinte de l’équilibre financier du secteur.

Les travaux de la table ronde se dérouleront en deux phases : la première phase sera consacrée à la Présentation générale et dialogue sur la Stratégie d’AEP 2021-2030 et le Plan Directeur d’AEP du Grand Lomé 2023-2050.

La deuxième phase sera consacrée aux échanges bilatéraux (Gouvernement, Partenaires Techniques et Financiers, Secteur privé, Société civile) et l’annonces des contributions.

Il sera aussi présenté l’Exploitation du service public d’eau potable au Togo (Cas du Grand Lomé) (TdE), le Plan directeur d’approvisionnement en eau potable du Grand Lomé (SP-EAU) ainsi que la Vision stratégique de l’AFD sur le secteur Eau potable (Expert AFD). FIN

YIBOKOU-MENSAH A.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*