Sports/Konya: 9 athlètes togolais à la compétition en août

Naomi Akakpo

Neuf athlètes (dont 4 femmes) vont représenter le Togo à la 5ème édition des Jeux de la Solidarité islamique, qui se tiendra du 9 au 18 août 2022 à Konya (Turquie), a appris ce mercredi l’Agence Savoir News de source officielle.

Les Jeux de la solidarité islamique sont un événement sportif multinational, organisé par la Fédération sportive de la solidarité islamique (créée en mai 1985 à Riyad) sous l’égide de l’Organisation de la coopération islamique.

Les athlètes togolais vont défendre les couleurs nationales dans trois disciplines: le tennis de table (2 athlètes), l’athlétisme (5 athlètes dont 4 femmes) et le para-athlétisme (2 athlètes).

Selon Deladem Akpaki (président du Comité national olympique du Togo/CNO-Togo), les athlètes retenus pour les Jeux de Konya sont en bonne forme.

« Ils nous séduisent par leurs performances au quotidien et nous prouvent chaque jour que nous pouvons valablement compter sur eux. A Konya, ils ont l’objectif d’aller le plus loin que possible dans la compétition. Nous mettons toutes les chances de notre côté pour des résultats meilleurs », a-t-il précisé.

Atsu Anato (directeur sportif du CNO-Togo), a salué la bonne dynamique dans le rang des athlètes : la bonne humeur, la sérénité et beaucoup de concentration. « Ce sont des athlètes au point. Et à les voir, on est confiant. Le cadre a été bien élaboré et l’atmosphère est saine. Ceux qui sont en Europe aussi sont suivis de près. Les para-athlètes aussi se sont entraînés dans les mêmes conditions. Nous mesurons la hauteur de la tâche », a rassuré M.Anato.

« Nous mesurons la hauteur de la tâche. Se mesurer aux athlètes du monde est un exploit, battre son record et se classer aussi. Et nos athlètes ont fixé la barre très haute : monter sur le podium et donner le meilleur d’eux-mêmes », a-t-il ajouté.

Naomi Akakpo (Vice- championne de France U23, porte-drapeau du Togo), a annoncé son désir de se donner à fond, faire une belle performance et rapporter le maximum de médailles au pays.

« Je suis contente d’avoir été choisie, être un porte-drapeau est un honneur. Je vais motiver tout le monde et dans toutes les disciplines, afin de rapporter le maximum de médailles au pays. Mon objectif est de faire un podium : je me donnerai à fond. Ce qui m’a motivé à compétir pour le Togo, c’est de faire connaître notre pays à travers le monde », a déclaré le porte-drapeau togolais.

Notons que ces 5èmes Jeux de la Solidarité Islamique, initialement prévus en 2021, ont été reportés à 2022, en raison de la pandémie de covid-19.

Au total 56 pays membres de la Fédération sportive de la solidarité islamique seront présents à ces jeux dans 24 disciplines sportives. FIN

Ambroisine MEMEDE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*