Social : Un forage de distribution d’eau potable inauguré à Pagala-village

Coupure du ruban

Pagala-village (localité située à environ 305 km au nord de Lomé), dispose désormais d’un forage muni d’un château d’eau et de réservoir alimenté par un panneau solaire, joyau inauguré samedi, a constaté la correspondante de l’Agence Savoir News.

L’ouvrage est accompagné d’un jardin naturel afin, d’une part, de récupérer et d’utiliser les eaux perdues par respect de l’environnement, et d’autre part, de constituer une source de revenus pour la localité.

La cérémonie s’est déroulée en présence du maire de la commune de Blitta 3, Kotokoli Komi, des autorités communales et traditionnelles, des responsables

des Comités villageois et cantonaux de développement (CVD/CCD) et des Associations des femmes de Pagala-village.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan stratégique sur le changement climatique et de l’accès à l’eau potable pour tous, et vise à faciliter l’accès de la population de Pagala-village et de ses environs aux technologies résilientes et durables de mobilisation, valorisation et protection des ressources en eau.

Financé à hauteur de plus de 10 millions de F.CFA, par l’Association Unis avec le Togo (UAT-Suisse) en collaboration avec le canton de Genève, ces travaux ont duré un peu plus de 2 mois.

Il a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de la population de Pagala-village et de ses environs.

Le chargé du projet du cabinet Lead Africa Accompaning (L2A) projet consulting, Agbodjinou Valentin a sensibilisé les bénéficiaires sur l’importance de consommer une eau potable et l’éradication dans le village, des diverses maladies liées à la consommation d’eau non potable.

L’eau, c’est la vie

« Le secteur de l’eau fait partie des activités de l’UAT et nous intervenons à chaque fois que nous avons l’opportunité d’apporter notre modeste contribution aux populations qui en ont besoin », a souligné Koffi Elikplim Eklu (président de l’UAT-Suisse).

« L’eau c’est la vie. Sans elle, aucune vie n’est possible et elle est indispensable à tout être vivant. Dès lors, elle est au cœur de toute vie et donc de tout développement durable », a-t-il précisé.

L’ouvrage

Les Objectifs du Développement Durable (ODD), a-t-il poursuivi, visent notamment un accès universel et équitable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement d’ici 2030, en particulier pour les populations vulnérables (…).

« Pour améliorer les conditions de vie de la population qui s’approvisionne en eau à la rivière depuis la nuit des temps, avec les conséquences néfastes que vous connaissez, un forage muni de panneaux solaires, avec un château d’eau ainsi qu’un réservoir, a donc été construit. Nous avons décidé d’y ajouter en plus un jardin naturel afin, d’une part, de récupérer et d’utiliser les eaux perdues par respect de l’environnement, et d’autre part, de constituer une source de revenus pour la localité », a ajouté M.Eklu.

Ce dernier a remercié le donateur et ses partenaires en suisse notamment les communes, les fondations et associations, les membres du comité d’organisation et l’UAT France pour leurs appuis technique et financier pour la réalisation de ce projet.

Pour Abidonou Koffi (porte-parole des bénéficiaires), ce joyau vient alléger la corvée matinale de la jeune écolière et surtout réduire la fréquence des maladies diarrhéiques liées à l’eau non potable sur la population de Pagala-village et de ses environs.

Il a remercié le Chef de l’Etat son excellence Faure Gnassingbé qui a créé toutes les conditions favorables aux partenaires du Togo pour son développement, l’UAT Togo et L2A et ses partenaires pour leur bonne volonté pour le bien-être des populations vulnérables. FIN

De Blitta, Fridos SAMBANNE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*