Togo/Report du « Gala des 100 Entreprises les Plus Dynamiques » : Djibril Barry présente ses excuses à tous les acteurs et les rassure

Djibril Barry

Djibril Barry, PDG du Cabinet International Eco Finance Entreprise, a présenté ses excuses et celles de toute son équipe à tous les acteurs concernés par le « Gala des 100 Entreprises les Plus Dynamiques », événement reporté en raison de la crise sanitaire.

Initialement prévu le 3 avril à l’hôtel 2 février, l’événement a été reporté en raison des nouvelles mesures prises par le gouvernement togolais le 24 mars pour faire face à la flambée des cas de la Covid-19.

La décision du report a été prise le 26 mars par les premiers responsables de +Eco Finance Entreprises+, qui organise l’événement.

Le Togo avait déjà accueilli en 2016 et en 2019, cette prestigieuse cérémonie de remise de distinctions visant à célébrer la performance et l’innovation des entreprises africaines.

« Aujourd’hui, le monde entier est bousculé par la pandémie, qui bouleverse les agendas des grands événements. Notre événement à dimension internationale n’a pas échappé. Le 24 mars, le gouvernement du Togo, suite à la flambée des cas de coronavirus, a pris la décision de mettre en place, un certain nombre de mesures et parmi ces mesures: l’interdiction de tout rassemblement. De facto, après avoir analysé l’ensemble des mesures notamment l’interdiction de rassemblement, nous avons pensé qu’il était beaucoup plus opportun de prendre la décision de reporter cet événement », a expliqué M. Barry.

« Notre cabinet est un cabinet responsable et nous travaillons avec les gouvernements des différents pays dans lesquels nous organisons l’événement. C’est en toute responsabilité que nous avons pris cette décision, pour accompagner également le gouvernement. Car aujourd’hui, la priorité, c’est la sécurité de la santé des populations », a-t-il précisé.

Selon ce dernier, tout était fin prêt pour la tenue de ce Gala : « Déjà le 24 mars, nous étions à 90% de la réalisation de cet événement ».

« Ainsi pour informer les différents acteurs du report, la première chose, c’était le communiqué officiel diffusé par le cabinet dans la presse nationale et internationale. Ensuite, nous avons envoyé des courriers officiels à toutes les entreprises concernées, ainsi qu’aux organismes internationaux », a souligné M. Barry.

« J’ai aussi fait le déplacement auprès de tous les partenaires qui accompagnent l’événement pour les rassurer et pour qu’ils puissent échanger avec nous sur la pertinence de la décision que nous avons prise de reporter l’événement. Ils ont été tous solidaires et sont toujours prêts à nous accompagner. Certains sont touchés par rapport aux dépenses que nous avons déjà engagées. Nous sommes un cabinet qui mène des événements et qui fait du management. Et dans le management, il faut intégrer les aléas », a mentionné le PDG du Cabinet International Eco Finance Entreprise.

« Aujourd’hui, nous sommes assez outillés pour préparer la prochaine date qui sera retenue », a-t-il ajouté. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*