Rapport d’analyse NTTA: Des experts nationaux aguerris sur la méthodologie des Comptes nationaux de transferts de temps

Vue partielle des participants

Un consortium régional pour la recherche en économie Générationnelle (CREG) a réuni de lundi à vendredi à Lomé, 24 experts nationaux outillés sur la méthodologie des comptes nationaux de transferts de temps, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Cette rencontre financée par le Population Référence Bureau (PRB), se veut un cadre de formation et d’élaboration du rapport d’analyse budget-temps du Togo.

Durant ces 5 jours, les participants ont été formés aux rudiments nécessaires pour la réalisation du rapport d’analyse NTTA du Togo sur la base des données de l’Enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM/2018) et aussi de valoriser le travail domestique non rémunéré de la femme.

Cette enquête EHCVM comporte une section «Emploi» qui renseigne sur les variables de l’emploi, les indicateurs de chômage et autres variables classiques du marché du travail.

Cette méthodologie permet de mesurer et de valoriser les temps de travaux domestiques et les travaux non rémunérés. Cela permettra, entre autres, de pallier l’insuffisance et l’incomplétude du Système de Comptabilité Nationale et de renforcer le plaidoyer et les capacités pour l’élaboration de politiques adéquates et inclusives.

En effet, tous les travaux domestiques sont pris en compte par le Consortium Régional pour la Recherche en Economie Générationnelle (CREG) notamment les shoppings, recherches d’eau et de bois, la vaisselle, l’entretien, la lessive, la garde des enfants et aussi la garde des personnes âgées.

Cette formation mixte tenue en ligne et présentiel, et conduite par le Prof Latif Dramani (Coordonnateur du CREG), a regroupé des experts d’une équipe technique d’analyse du dividende démographique (des statisticiens, économistes, sociologues, géographes et anthropologues), d’une équipe de recherche des universités du Togo (Universités de Lomé et de Kara) sur le dividende démographique.

En somme, ces experts nationaux sont formés sur la méthodologie des NTTA, afin qu’ils estiment les entrées et sorties de temps des activités de production domestique et que les activités non rémunérées des domestiques soient valorisées pour ainsi mettre un accent sur comment mesurer la contribution des femmes à l’économie nationale.

Afin d’accompagner les pays africains dans la réalisation de leur rapport et profil NTTA, le Population Reference Bureau (PRB) a développé un agenda de recherche visant à attirer l’attention des parties prenantes sur les questions de travail de soins non rémunérés effectué principalement par les femmes.

Notons que ces 5 pays (Togo, Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire et le Niger) ont été prise en compte par la formation et ont bénéficié du financement de PRB. FIN

Bernadette AYIBE

www.savoirnews.tg, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*