Processus d’intégration régional : La commission de l’UEMOA sensibilise les étudiants de l’Université de Kara

Etudiants, enseignants-chercheurs ainsi que d’autres acteurs de l’Université de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) ont été sensibilisés ce mardi sur les enjeux, avancées et contraintes du processus d’intégration régionale de l’UEMOA et les réformes de l’enseignement supérieur, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Cette rencontre d’échanges s’est déroulée en présence de la représentante résidente de l’UEMOA au Togo, son collègue du Bénin ainsi que le président de l’Université de Kara.

Deux grandes communications ont meublé les échanges : « l’UEMOA, un puissant outil d’intégration régional » et « Avancées, enjeux et perspectives du processus d’intégration régionale au sein de l’UEMOA, réformes et projets dans l’enseignement supérieur ».

« Nous sommes venus partager avec le monde estudiantin de Kara, les réformes en matière de l’enseignement supérieur, engagées par l’UEMOA au sein de ses Etats membres. En matière d’enseignement, c’est un vieux partenariat qui lie les Universités de l’espace avec la commission de l’UEMOA qui dispose d’une direction de l’enseignement supérieur de la recherche et de la formation professionnelle. Elle accompagne les Etats dans la mise en œuvre de la réforme LMD et aussi le programme d’appui à l’enseignement supérieur qui accompagne les Etats en matière d’amélioration de la qualité des enseignements », a déclaré Mme Aminata Lo Payi, représentante résidente de l’UEMOA au Togo.

Pour le président de l’Université de Kara Prof. Komla Sanda, la commission de l’UEMOA a fait honneur à leur université en envoyant les représentants résidents du Bénin et du Togo.

Selon lui, « l’Université de Kara a déjà un vieux partenariat avec la commission qui l’appuie en matière de norme d’enseignement LMD, en matière de la gouvernance par la qualité et qui appuie surtout en matière de projet de recherche ».

Il a saisi l’occasion de cette rencontre pour exhorter la représentation nationale de la commission de l’UEMOA à prendre en compte les attentes de l’université de Kara sur les différents points évoqués.

Il faut noter qu’à la fin des deux communications, un débat franc et sincère a permis aux étudiants et enseignants d’être mieux éclairés sur les différents aspects de fonctionnement de l’UEMOA. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*