Prix Découvertes RFI/ Le groupe Elinam : « Votons pour le Togo en votant pour le groupe Elinam (…) »

Le groupe togolais Elinam est retenu parmi les finalistes du grand prix Découvertes RFI 2015. La nouvelle a été annoncée au quatuor togolais de la « World Music » le 16 septembre dernier. Le plus dur reste à faire pour la bande à Lyne, Elias, Marc et Thierry. Comme les autres finalistes, ils sont soumis aux votes des internautes depuis le 28 septembre. Fin du vote : 30 octobre prochain.

Précisons que le Prix Découvertes est l’occasion chaque année de mettre en avant les nouveaux talents musicaux du continent africain.

Au cours des années, ce Prix a récompensé des artistes aussi divers et talentueux que tels Afia Mala (Togo, avec le tube +Ten Hompte+ en 1984), Tiken Jah Fakoly (Côte d’ivoire), Rokia Traoré (Mali), Didier Awadi (Sénégal), Amadou et Mariam (Mali) ou Maurice Kirya (Ouganda).

Le groupe Elinam est retenu parmi les finalistes du grand prix Découvertes RFI 2015. Comment aviez-vous accueilli la nouvelle ?

Lyne Elinam : C’est naturellement avec une grande joie que nous avons appris cette nouvelle. C’était le 16 septembre dernier. Chacun de nous à son niveau, l’a exprimée de la plus belle des manières, en la partageant avec ses proches, parents, amis et fans.

Selon vous, qu’est-ce qui a motivé le choix du groupe Elinam parmi les finalistes ?

Marc Elinam : Depuis 1981 que le Prix Découvertes Rfi existe, les organisateurs ont vite fait de préciser leurs intentions, à travers le choix des lauréats de ce prix. Sur le millier de candidatures enregistrées cette année, je dirai que nous répondons aux critères établis par les organisateurs, avec un côté musiques de recherches ou +world music+ dans nos rythmiques. Ensuite, Dieu a fait le reste (rires)…

Quels tubes avez-vous présentés ? Que véhiculent les morceaux ?

Elias Elinam : Il faut préciser que le groupe est en lice sur cette compétition avec deux sons intitulés +Lukus+ et +Al E O+. «Lukus», qui se trouve être la chanson phare, n’est qu’un cri de cœur d’une jeune fille qui chante son amour caché à un garçon. La problématique de la pudeur féminine dans des relations amoureuses homme-femme est ainsi abordée.

Quant à la deuxième chanson, «Al E O», elle évoque l’épopée douloureuse de la Reine Pokou et de son enfant sacrifié au bord d’une rivière comme le dit la légende. Au-delà de ça, nous abordons par ricochet, le sort des enfants orphelins, envers qui nous exhortons les uns et les autres à plus de solidarité. Car un enfant est avant tout un trésor, une mine d’or.

Quelles sont les procédures pour voter pour votre groupe ?

Thierry Elinam : Comment voter pour le groupe ELINAM ?

 Allez sur la page web http://www.prixdecouvertes.com/fr/vote

 ensuite, cochez dans le petit cercle à côté du nom et la photo du groupe ELINAM

 Descendez en bas de la page pour remplir le formulaire de civilité puis validez votre vote et cliquez sur Envoyer.

 Enfin, vous recevrez un message de félicitation de vote l’instant d’après validation.

Quel appel avez-vous à l’endroit des togolais ?

Lyne Elinam : D’abord, un grand merci à Dieu pour tout ce qu’il fait pour le groupe et un merci au peuple togolais pour son soutien. Je n’oublie pas le gouvernement et le chef de l’état pour la mise en place du Fonds d’aide à la culture (Fac).

Nous avons d’ailleurs postulé au Prix Découvertes Rfi 2015 avec des œuvres enregistrées grâce à ce fonds. Au finish, un seul mot d’ordre à l’endroit de nos concitoyennes et concitoyens : votons pour le Togo en votant pour le groupe Elinam. A la fin, c’est le Togo qui y gagne et notre drapeau flottera toujours plus loin, toujours plus haut.
Merci à tous les médias et mention spéciale à l’Agence Savoir News. FIN

Propos recueillis par Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24