Présidentielle en Guinée: Fin du vote dans le calme

Le dépouillement dans un bureau de vote à Boke Centre

Les Guinéens ont voté ce dimanche dans le calme pour la présidentielle et le dépouillement s’est déroulé sur place dans les bureaux de vote, a constaté l’envoyé spécial de l’Agence Savoir News.

Plus de 5,4 millions de Guinéens étaient appelés aux urnes pour élire leur prochain président entre le sortant Alpha Condé (82 ans) et onze autres candidats (dont deux femmes). Les bureaux de vote ont officiellement fermé à 18 H (heure locale et GMT).

A Boke Centre (environ 300 km de Conakry), dépouillement s’est déroulé dans les bureaux de vote en présence des représentants des candidats, des agents électoraux, des observateurs dont ceux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et des scrutateurs pris parmi le public.

La Cédéao a déployé 116 Observateurs dont 16 experts à long terme.

Dirigée par José Maria Neves (ancien Premier ministre du Cap-Vert), cette mission est composée des représentants des ambassadeurs accrédités près la Cédéao, du Parlement de la Cédéao, de la Cour de justice communautaire de la Cédéao, des commissions électorales, des organisations de la société civile, des médias et des experts électoraux de la région formés au Centre Kofi Annan à Accra au Ghana.

Ces observateurs sont déployés dans les huit régions de la Guinée en vue d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et à se prononcer sur leurs déroulements.

Précisons que la campagne électorale s’est déroulée dans une ambiance tendue.

Le vote s’est déroulé « sans incident majeur », malgré « de petits problèmes avec la distanciation sociale par rapport à la Covid » et quelques retards d’ouverture des bureaux, a souligné Albert Damantang Camara (ministre de la sécurité).

Selon des observateurs de la scène politique guinéenne, la compétition — sauf surprise — reviendra à une troisième manche entre M.Condé et le principal opposant Cellou Dalein Diallo, adversaires en 2010 et 2015. FIN

De Conakry, Crédo TETTEH

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*