Pour l’élaboration de la stratégie industrielle de transformation des fruits et légumes : Des acteurs en atelier technique et de concertation à Lomé

La table d'honneur à l'ouverture de la rencontre

Un atelier technique et de concertation visant à élaborer la stratégie industrielle de transformation des fruits et légumes notamment l’ananas a démarré ce jeudi à Lomé, rencontre de deux jours regroupant des acteurs opérant dans le secteur.

La rencontre vise notamment à recueillir les avis et préoccupations de ces acteurs clés des fruits et légumes pour le développement d’une stratégie industrielle au Togo.

L’activité est mise œuvre par le Ministère en charge de l’Industrie avec l’appui du projet d’appui à l’amélioration de la compétitivité de la filière ananas au Togo (PROCAT), cofinancé par l’Union européenne et le du Ministère fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) et mis en œuvre par la GIZ.

Le projet vise à améliorer la transformation de la filière ananas. Avec les résultats déjà atteints par ce projet, l’objectif à moyen terme est de mettre à échelle et d’une manière générale la transformation des fruits et légumes au Togo.

Pour ce faire, le ministère en charge de l’industrie entend développer une stratégie industrielle pour une meilleure lisibilité des actions à mettre en œuvre d’ici les cinq prochaines années.

Ainsi, ledit ministère – en collaboration avec la GIZ/ PROCAT, organise des ateliers régionaux, afin de recueillir les avis et préoccupations de tous les acteurs clés des filières fruits et légumes y afférents.

Vue partielle de l’assistance

Deux ateliers se sont déroulés à Atakpamé et à Sokodé. Deux autres se tiendront également à Kara et à Dapaong, après celui de Lomé.

« La rencontre vise à élaborer une stratégie industrielle de transformation des fruits et légumes qui va s’arrimer à la politique nationale, afin d’industrialiser et de développer la compétitivité de la filière fruits et légumes, notamment l’ananas », a expliqué Marc Djandah (Consultant principal/ Élaboration de la stratégie industrielle).

L’atelier vise également à trouver de consensus avec tous les acteurs sur les informations à retenir pour une mise en place de la stratégie de développement industrielle.

« Premièrement, il y aura d’abord une concertation avec les acteurs pour identifier les goulots d’étranglement de leurs activités, essentiellement la transformation des fruits et légumes notamment l’ananas. En deuxième position, ils vont passer en revue, les stratégies proposées pour prendre en compte ces goulots au niveau étatique. Le troisième élément, consiste à arrimer ces propositions, pour les insérer ultérieurement dans le programme général au niveau étatique », a précisé Apédo Kossi Dodji (Coordinateur du PROCAT).

La rencontre est animée par deux consultants (un principal et un associé) avec des expériences solides dans le domaine d’élaboration des stratégies industrielles. Ils sont appuyés dans leurs tâches par un représentant de la Direction de l’industrie.

Notons que le Togo produit annuellement entre 35.000 et 40.000 tonnes d’ananas. Des efforts sont menés pour transformer plus de 50% de cette production. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*