Pour des projets d’infrastructures : La BOAD va débloquer 53 milliards au Togo

Serge Ekué, président de la BOAD

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) va débloquer 53 milliards de F.CFA pour des projets d’infrastructures au Togo, le conseil d’administration de l’Institution financière ayant approuvé mardi deux nouveaux engagements en faveur du pays.

Il s’agit des financements autorisés sous forme de prêts. D’un montant de 28 milliards de F.CFA, la première enveloppe sera destinée à l’aménagement et au bitumage du tronçon Aleheride-Kpaza-Tchamberi dans la région Centrale.

La réalisation de ce projet permettra de relever plusieurs défis comme le désenclavement de la zone et la facilitation des échanges économiques, sociaux et culturels aussi bien au niveau national que sous-régional, la réduction du temps des trajets et du coût d’exploitation des véhicules, et aussi le problème de l’insécurité routière.

Le second financement, d’un montant de 25 milliards F.CFA, permettra la construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Awandjélo (région de la Kara).

L’infrastructure, d’une capacité installée projetée à 42 MWc dès 2024, participera à la diversification du mix énergétique et à la réduction des coûts de production de l’énergie, de même qu’à l’amélioration des conditions de vie des populations des localités environnantes.

Le Togo se bat depuis quelques années pour faire passer son taux d’électrification à 75% en 2025 (59% l’an dernier). FIN

Bernadette AYIBE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*