Plateforme industrielle d’Adétikopé : Le parking à camions et le port sec mis en service

Vue partielle du parking

La Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) inaugurée le 6 juin dernier par le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé, dispose désormais de son parking à camions et du port sec.

Ainsi, deux mois après la mise en service de ce parc multisectoriel, de nouvelles infrastructures modernes émergent progressivement.

Le port sec et le parking à camions viennent s’ajouter aux infrastructures de Togo Agro-Ressources dont le domaine d’activités est la transformation du soja et de Wood Industries SARL spécialisée dans le bois, qui sont déjà opérationnelles.

Le port sec, d’une superficie de 12 hectares, accueille des conteneurs depuis le 1er août 2021. Il a la capacité de recevoir jusqu’à 12500 conteneurs « Equivalent 20 pieds (EVP) ».

Il est doté d’un équipement de dernière génération comprenant notamment des matériels de manutention et un système de gestion des terminaux.

Le parc comprend également une zone dédiée aux frigos avec des points de connexion, une zone aménagée spécialement pour le stockage des équipements ultra-modernes et une aire moderne de dépotage et d’empotage de 1,75 hectare.

            Offrir des services de qualité

Toutes les dispositions sont prises pour offrir des services de qualité aux entreprises. Le terminal a été testé pour s’assurer de la densité de son yard et optimiser le processus de stockage des conteneurs avant son opérationnalisation ce 31 août 2021.

Le dispositif sécuritaire est à la hauteur des installations, avec un système d’accès au site automatisé, de contrôle visuel à partir des caméras CCTV, un scanner et des équipes de sécurité.

Le port sec et franc sera le seul de livraison, de stockage et d’accomplissement des formalités douanières à l’importation et à l’exportation des marchandises sous régime douanier suspensif, celles sous magasins et aires de dédouanement en transit ou en provenance des pays frontaliers aux fins de leurs exportations par voie maritime.

Les installations des équipements se poursuivent, et d’ici octobre prochain les activités connaîtront leur vitesse de croisière avec un lancement officiel.

                 Parking d’une capacité de plus de 500 camions

Le Parking à camions est aussi opérationnel et accueille déjà des camions à destination des pays de l’hinterland. Ce dispositif permettra à termes de décongestionner le Port autonome de Lomé et de rendre moins encombrante la circulation dans la ville.

D’une capacité de plus de 500 camions, ce parking a déjà enregistré plus de 2000 camions depuis l’inauguration de la Plateforme.

Il offre beaucoup de facilités aux conducteurs qui voient déjà leurs conditions de travail s’améliorer significativement.

« La PIA est un atout pour le développement de notre secteur. Il n’y a pas que les transporteurs togolais, le port de Lomé dessert également les transporteurs du Burkina, du Niger et du Mali. La plateforme est un atout pour tout le monde en termes de fluidité du transport, de rapidité des opérations et d’amélioration des rotations », a témoigné Kodjo Kpadenou de la Faitière patronale togolaise des transporteurs routiers, lors de sa visite sur le site.

Fruit d’un partenariat public-privé entre l’Etat togolais et ARISE IIP, filiale du groupe ARISE, la zone couvre 400 ha et sera développée en deux phases. La première s’étend sur 129 ha, et la seconde sur 271 ha.

À terme, ce parc industriel s’étendra sur une superficie de près de 1000 hectares. Ce joyau a mobilisé un investissement de 130 milliards de F.CFA (200 millions d’euros) dans sa première phase d’exécution : 35% par l’Etat et 65% par Arise Integrated Industrial Platforms (Arise IIP), un développeur et un opérateur panafricain de parcs industriels. FIN

Savoir News