Extension des réseaux électriques : L’AFD va investir 9,5 milliards au Togo

Échanges de documents

L’Agence française de développement (AFD) va investir 9,5 milliards de FCFA dans la mise en œuvre du projet d’extension des réseaux électriques des centres urbains du Togo (PERECUT).

Les documents ont été signés ce mercredi à la présidence de la République, entre Sani Yaya (ministre de l’économie et des finances) et Rémy Rioux (directeur général de l’AFD en visite au Togo avec une forte délégation de la Team Europe). La cérémonie a été présidée par Mme Victoire Tomegah-Dogbé (Premier ministre). Des membres du gouvernement étaient également présents.

D’un coût global de 46,6 milliards de F.CFA, le PERECUT a pour objectif, de contribuer à l’amélioration sensible de la couverture électrique et de l’accès des populations à un service électrique continu de bonne qualité et durable en particulier dans les villes secondaires du Togo.

Signature de documents

Selon le ministre, la faiblesse de la couverture du réseau électrique a entrainé à Lomé comme dans la plupart des centres urbains au nord du pays, le développement de réseaux hors normes dits toile d’araignée dans les zones péri-urbains.

« L’existence de ces toiles d’araignée est l’expression d’un besoin légitime d’accès à l’énergie électrique, d’où la nécessité de la mise en exécution rapide du PERECUT. Ce projet vient accélérer l’atteinte des objectifs de la stratégie d’électrification matérialisée dans la feuille de route Togo 2025 notamment, l’accès universel à l’électricité en 2030 avec un taux d’électrification intermédiaire de 75% en 2025 », a souligné Sani Yaya.

« Le PERECUT permettra de construire dans 53 localités, 190 km de réseaux moyenne tension, 371 postes de transformation moyenne tension- basse tension et 1.660 Km de réseaux basse tension, de connecter 50.000 ménages dans la zone du projet. Ce projet viendra également en appui aux programmes d’électrification pour tous, grâce à la fourniture de 58.000 compteurs supplémentaires », a-t-il expliqué.

Les deux parties, lors de la cérémonie

Notons que cette subvention de l’Union européenne déléguée à l’AFD, vient en complément d’un prêt concessionnel d’un montant de 26,2 milliards de F.CFA accordé par l’AFD et d’un prêt d’environ 10 milliards de FCFA de la KFW (République fédérale d’Allemagne) pour la mise en œuvre PERECUT, portant ainsi les contributions de la coopération européenne à 45,6 milliards de FCFA. FIN

Ambroisine Mêmèdé

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*