Partenariat UE-Togo : Un nouveau mécanisme axé un document conjoint de programmation pluriannuelle 2021-2027

Le ministre de l'administration territoriale et l'ambassadeur de l'UE, lors de la rencontre

Les interventions de l’Union européenne (UE) au Togo se mèneront désormais sur la base du Document conjoint de programmation pluriannuelle (DCP) 2021-2027, lancé ce mercredi à Lomé.

La rencontre à laquelle ont pris part des ambassadeurs des pays de l’UE au Togo et des membres du gouvernement, a été présidée par le ministre de l’administration territoriale Payadowa Boukpessi.

Le document conjoint adopté en décembre 2021, décrit les principes généraux, les objectifs, les orientations et les modalités de la coopération conjointe européenne en appui aux efforts de développement du Togo, tels que définis dans la feuille de route quinquennale gouvernementale.

Le DCP offre une large palette d’acteurs ainsi que plusieurs gammes d’interventions à savoir l’appui budgétaire, les prêts, les dons, les garanties, les possibilités de mixage et l’assistance technique et financière.

A travers ce document stratégique, l’Équipe Europe s’engage résolument à soutenir le gouvernement togolais dans trois domaines à savoir le développement humain, l’agro-industrie, la gestion et la protection des ressources naturelles ainsi que l’appui à la consolidation d’une société apaisée et résiliente.

Ce nouveau cadre de partenariat permettra au Togo, de renforcer sa politique de développement économique et social inclusif, de promouvoir l’investissement, la gouvernance et de consolider la paix et l’harmonie sociale.

Joaquin Tasso Vilallonga (Ambassadeur de l’UE au Togo) s’est réjoui de la pertinence des axes contenus dans le document qui permettront de renforcer davantage le partenariat entre l’instance européenne et le Togo et le dynamisme du développement économique et social du pays.

«Le document que nous avons aujourd’hui, après la visite de haut niveau de l’Équipe Europe à Lomé il y a quelques semaines seulement, est la matérialisation concrète de cet engagement de l’Union européenne notamment dans le domaine de la coopération et de la solidarité européenne avec le Togo. Il a une valeur ajoutée dans la coordination de la coopération entre l’Union européenne, la France et l’Allemagne», a-t-il souligné.

Restructurer le cadre de partenariat entre l’UE et le Togo

Les ambassadeurs de la France et d’Allemagne ont tour à tour présenté la contribution de leur pays respectif à l’élaboration de ce document conjoint de programmation qui vient restructurer le cadre de partenariat entre l’Union européenne (UE) et le Togo et pris l’engagement d’œuvrer à son implémentation.

Vue partielle des deux parties, lors de la rencontre

Le lancement de ce document stratégique vient à point nommé au moment où le gouvernement togolais multiplie les efforts pour relever les défis du développement socio-économique et du bien-être des populations dans un contexte de crise sanitaire.

Dans son intervention, le ministre de l’administration territoriale, a remercié les partenaires pour la qualité de la coopération et leurs appuis inestimables à l’élaboration de ce document conjoint de programmation qui s’aligne sur les priorités nationales.

« Je voudrais renouveler les sincères remerciements du gouvernement à la Commission européenne, à l’Allemagne et à la France en particulier pour leur sollicitude permanente à l’endroit du gouvernement togolais et pour la qualité de la coopération qui ne cesse de se renforcer de jour en jour et surtout pour leur accompagnement dans la mise en œuvre des projets et programmes de développement en faveur du bien-être des populations », a déclaré Payadowa Boukpessi.

Ce dernier a rendu un vibrant hommage au président Faure Essozimna Gnassingbé, « pour sa vision éclairée et son leadership sans précédent dans le pilotage des actions de développement du Togo ».

Il a invité tous les acteurs impliqués dans l’exécution de ce document à prendre des dispositions nécessaires pour la mise en œuvre rapide des projets en vue de réaliser une bonne performance.

Notons que le Document conjoint de programmation (DCP) 2021-2027 sera réalisé en deux phases consécutives. La première de 2021 à 2024 et la seconde de 2025 à 2027.

Conformément à la feuille de route gouvernementale, l’UE a déjà engagé en 2021 dans le cadre de la première année de mise en œuvre du Document conjoint de programmation pluriannuelle (DCP) plus de 243 millions d’euros, soit près de 160 milliards de FCFA, pour de nouveaux projets prioritaires.

Les actions de l’UE au Togo en phase avec le DCP, seront financées par «Europe dans le monde», anciennement appelé Fonds européen de développement (FED). FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*