PANIGAE : Les acteurs échangent sur le plan d’action du Togo

Acteurs et partenaires impliqués dans le secteur énergétique au Togo se sont réunis jeudi à Lomé en atelier de dissémination du plan d’action national (2020-2024) de la Politique d’Intégration du Genre dans l’Accès à l’Energie de la CEDEAO (PANIGAE), a constaté une journaliste de Savoir News.

La prise en compte de l’aspect genre dans l’accès à l’énergie est devenue un impératif pour les Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dont le Togo est membre. Ces états ont convenu à travers des plans d’actions nationaux d’intégrer et impliquer beaucoup plus les femmes dans les processus décisionnels pour l’expansion de l’accès à l’énergie en Afrique de l’ouest.

Le plan national (2020-2024) de la PANIGAE est un document du corpus politique du secteur énergétique du Togo qui définit la stratégie quinquennale pour renforcer la participation et la contribution des femmes dans le secteur énergétique à travers un cadre institutionnel et réglementaire pour la prise en compte des spécificités genre.

Ce conclave s’inscrit donc dans cette vision et se veut une compréhension générale de l’accès à l’énergie avec l’intégration du genre. C’est aussi une occasion de partage de connaissance et d’expériences entre les différents acteurs du monde énergétique.

« L’idée c’est de permettre aux hommes et aux femmes d’avoir un accès égal à l’énergie et pour y arriver il faut commencer par la base. Il faut déjà que dès le banc d’école les filles s’intéressent au domaine de l’énergie et que les femmes soient présentes dans les sphères décisionnelles pour pouvoir défendre le rôle de la femme dans l’accès à l’énergie », a confié Mme Peace Adiho point focal genre de la CEDEAO sur l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie

« Nous avons donc invités les partenaires en énergie pour qu’on puisse disséminer le plan et le partager avec tous les acteurs du domaine énergétique du Togo. Donc durant cet atelier, nous allons discuter amplement de la politique de la CEDEAO, de la directive de la CEDEAO et nous allons mettre l’accent sur ce que nous entendons par le genre », a-t-elle ajouté.

Il faut noter que la tenue de cet atelier marque également le démarrage des activités de l’unité focale genre pour la mise en œuvre du plan d’action national de la PANIGAE et son suivi. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*