Noter les défis et se fixer des perspectives : La semaine de la presse officiellement lancée ce lundi à Lomé

La table d'honneur, lors de la cérémonie

La première édition de la semaine de la presse, initiative du Conseil national des patrons de presse (CONAPP) a été officiellement lancée ce lundi à Lomé, a constaté une journaliste de l’agence Savoir News.

Semaine de réflexion, de partage d’expériences et de prise de décisions, cette première édition se penchera sur des questions pertinentes qui permettront à la presse togolaise de faire son bilan, de profiter au mieux des expériences des confères de la sous-région  pour mieux s’outiller, afin de se conformer au nouveau code de la presse et en tirer avantage.

L’apothéose sera marquée le 3 mai (la journée internationale de la liberté de la presse), par le rapport de l’OTM sur l’état de la presse togolaise et la signature de la Convention collective, en présence des syndicats. 

« Le CONAPP entend aller enfin à la signature de la Convention collective. Cette signature marquera l’adhésion du Conseil aux dispositions du nouveau code de la presse. Nous le faisons, mais à titre conservatoire puisque le nouveau code nous l’impose », a souligné le président du CONAPP.

« Le Conseil défendra toujours la liberté de presse et la liberté d’expression des journalistes sur tous les supports médiatiques, mais il se battra davantage pour que les journalistes togolais deviennent des étendards du respect du code de la presse et de la communication, de même que les dispositions pénales qui touchent la publication d’informations », a ajouté Tchagnao Arimiyao, président du CONAPP.

Vue partielle de l’assistance

Plusieurs autres activités sont prévues dont des émissions radio et télédiffusées. La journée du jeudi sera consacrée à une rencontre avec des attachés de presse du pays, afin de réfléchir sur des questions d’accès à l’information. Les travaux déboucheront sur la création d’une plateforme media collaborative. Vendredi, les patronats béninois et ivoiriens vont se joindre aux organisations de presse togolaises, pour un partage d’expériences.

Mathias Ayena (rapporteur de la HAAC), a félicité le CONAPP pour cette initiative qui rapproche les journalistes de la population. Il a invité les journalistes à plus de professionnalisme.

« Les professionnels que vous êtes, vous avez le devoir d’informer les populations en respectant les règles professionnelles du métier… », a indiqué M. Ayena.

« Ces textes éditent les règles précises dans le processus de diffusion de l’information, qui passe par la vérification de toute information, afin de s’assurer que les populations reçoivent une information vraie, crédible, objective et équilibrée », a-t-il souligné.

« La première notion qui s’impose comme une évidence à l’annonce de cette nouvelle initiative, c’est que la presse continue de jouer un rôle irremplaçable pour faire vivre la liberté d’expression, la liberté d’information et par ricochet, la démocratie. Il revient entre autres à la presse, d’animer le débat public, d’éclairer les citoyens sur leurs droits et devoirs, de mettre en perspective l’action gouvernementale et d’être le vecteur de la critique constructive », a expliqué M.Missité (Directeur de cabinet du ministre de la communication et des médias).

Rappelons que cette semaine de la presse a été inaugurée par une conférence sur la presse togolaise face à ses défis. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24