Vie chère au Togo : Gilbert Tsolenyanu salue la « réactivité » de Faure Gnassingbé

Dr.Gilbert Tsolenyanu

Dr.Gilbert Tsolenyanu secrétaire général du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a salué ce mardi, la « réactivité » du chef de l’État togolais Faure Gnassingbé à travers les mesures prises récemment face à la cherté de vie.

Le président de la République avait pris vendredi dernier, 10 mesures dont une augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et des pensions de retraite pour les fonctionnaires civils et militaires et les retraités du secteur public.

Une indemnité mensuelle de transport de 10.000 F.CFA est également accordée à chaque fonctionnaire à titre exceptionnel, pour faire face à la hausse des frais de déplacement par ces temps difficiles.

Une dotation additionnelle de la subvention est allouée aux produits pétroliers, afin de poursuivre le soutien de l’État à la flambée des prix des produits pétroliers induits par la situation géopolitique au plan international et la hausse du cours du dollar.

« J’apprécie la réactivité du chef de l’État. Quelle que soit l’appréciation que les uns et les autres feraient de ces mesures, notons quand même qu’il y a eu une célérité dans la réactivité du chef de l’État à décider de quelque chose », a apprécié Dr.Gilbert Tsolenyanu, premier responsable du plus puissant syndicat du secteur de la santé au Togo.

« Je disais, il y a deux semaines, que si rien n’était fait dans un délai d’un mois, la situation serait très difficile. Et nous pensons que le chef de l’État à écouté cet appel et a pris des décisions qui tendent à soutenir le pouvoir d’achat et à diminuer la pression que la vie chère exerce sur la population togolaise », a-t-il souligné.

« Mais, nous maintenons la veille citoyenne pour que les choses s’améliorent encore plus », a ajouté Dr. Tsolenyanu.

Par ailleurs, Faure Gnassingbé a également décidé d’augmenter le montant de la subvention du gaz domestique, afin de « continuer à soutenir les ménages ».

Les prix des bouteilles de gaz butane ont subi une hausse d’environ 52% depuis le 18 août, suite à la décision du gouvernement de réduire fortement la subvention allouée au secteur. 

Il est aussi prévu une gratification spéciale de 3 milliards de F.CFA par transfert monétaire direct au profit des parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires. FIN

Chrystelle MENSAH

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*