Master planification du développement : Début des soutenances à l’Université de Kara

Le commissaire Kadja Hodabalo Pitemnèwé, lors de sa présentation

Les étudiants de la première promotion de master en planification du développement de l’Université de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) en fin de parcours, ont entamé ce mardi, les soutenances de mémoire, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Durant toute la semaine, les 55 étudiants et étudiantes vont se succéder devant les membres des jurys avec des thèmes différents pour présenter les résultats des travaux de recherches qu’ils ont effectuées.

En lançant officiellement ces soutenances, le président de l’université de Kara Prof. Komla Sanda a précisé que « cette formation des planificateurs répond à un besoin exprimé par les pouvoirs publics et se situe dans le cadre d’un partenariat qui engage le système des Nations Unies à travers le PNUD, le ministère de la planification et qui engage aussi le ministère de l’administration territoriale ».

Prof. Komla Sanda (au milieu), lors du lancement de ces soutenances

« C’était une lourde responsabilité pour l’Université de Kara d’accueillir avec beaucoup d’appréhension et le souci constant de mener à bon port ce projet », a-t-il souligné.

« Aujourd’hui nous pouvons dire que la manche est en train d’être gagnée. A la fin des soutenances, je suis convaincu que le constat qui sera fait, va être un constat de réussite pour que le Togo dispose de renfort en matière de planification », a-t-il ajouté.

Après la cérémonie de lancement officiel, deux étudiants se sont livrés à l’exercice.

Officiels et étudiants, après le lancement

La première soutenance a eu pour thème : « Analyse de l’effet des politiques publiques de sécurité sur la croissance économique au Togo ».

Le travail a été présenté par le commissaire Kadja Hodabalo Pitemnèwé.

Le second travail présenté par Akotchaye Kodjo, a pour thème : « Planification du processus REDD + Togo : Implication des parties prenantes et analyse de la contribution de l’ICAT à la mise en œuvre de la stratégie REDD+ ». FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*