Togo/Manœuvres et tentatives de chantage et d’escroquerie: La HAAC condamne et menace de sévir

Pitalounani Telou, président de la HAAC

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a mis en garde ce lundi, des « journalistes ou directeurs de publications qui se livrent à des manœuvres et tentatives de chantage et d’escroquerie auprès des paisibles citoyens ».

Cette sortie fait suite à « diverses plaintes et informations » qu’elle a enregistrées ces derniers temps, souligne un communiqué de l’instance de régulation des médias, signé de son président Pitalounani Telou.

« Ainsi, sous le prétexte de détenir des informations les mettant en cause dans leur vie privée ou professionnelle, ces journalistes exigent de leur cible de l’argent en contrepartie de la non publication ou diffusion de celles-ci. D’autres journalistes reçoivent de l’argent de certaines personnes dans le but de publier des articles incriminant des citoyens, sans user de procédés professionnels en vue de recouper et de vérifier les informations en leur possession », dénonce la HAAC.

Selon la Haute autorité, la dernière audition qu’elle a conduite le 19 février et à laquelle elle a convié des organisations professionnelles (…) « laisse apparaître des suspicions de tels comportements ».

Tout en rappelant l’article 42 du code de la presse et de la communication, la HAAC « condamne de tels procédés qui n’honorent pas la profession ».

Elle « met en garde les journalistes qui se livrent à ce genre d’actes qu’ils encourent de sévères sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion du corps des professionnels de la communication ».

Par ailleurs, la HAAC invite tous les professionnels des médias à un « strict respect des règles déontologiques et éthiques de la noble profession qu’ils ont choisi volontairement d’exercer ».

Rappelons que la HAAC est l’une des institutions de l’État. Elle a pour mission de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et des autres moyens de communication de masse.

Elle veille également au respect de la déontologie en matière d’information, de communication et à l’accès équitable des partis politiques et des associations aux moyens officiels d’informations et de communication. FIN

Bernadette AYIBE/Rédaction

www.savoirnews.tg, l’info en continu 24H/24.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*