Le made in Togo: Un « guide sur les machines agroalimentaires locales au Togo », édité par OADEL

Atsou Kegloh, brandissant le bouquin

Le « guide sur les machines agroalimentaires locales au Togo », une œuvre de l’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL) a été lancé jeudi à Lomé, a constaté une journaliste de Savoir News.

Ouvrage d’une vingtaine de pages, ce guide gratuit vise à permettre aux unités de transformation de trouver des équipements locaux nécessaires à la mise en œuvre des unités de transformation et de production. Il a pour cible, les unités de transformation mais également l’ensemble des partenaires œuvrant pour le développement des chaînes de valeurs agro-alimentaires.

« Dans notre activité, nous collaborons avec les responsables des unités de transformation et nous avons eu à beaucoup échanger avec eux. Nous avons compris que ces unités ont des difficultés à trouver des machines de transformation sur place et certaines de ces unités qui vont chercher ces machines dans les pays étrangers, ne sont pas toujours satisfait parce que la plupart du temps il y a des problèmes de maintenance au niveau de ces équipements », a souligné Atsou Kegloh (coordonnateur des programmes à OADEL).

« Nous avons donc mené une étude qui nous a révélé qu’il y a des équipementiers au Togo qui font beaucoup de choses. Après validation de cette étude, nous avons jugé bon de produire ce guide qui répertorie toutes les machines fabriquées au Togo, afin de permettre aux unités de transformation de connaître les fabricants de ces machines sur l’ensemble du territoire national », a-t-il ajouté.

Le guide disponible au siège de OADEL à Lomé et à la BOBAR, s’est intéressé à quatre filières clés de l’agroalimentaires au Togo: la filière céréale, la filière racine et tubercule, la filière des oléagineux et la filière fruits et légumes.

Pour la filière céréale, le made in Togo est disponible avec les égreneuses, les vanneuses, les décortiqueuses, les moulins à céréales, les granulateurs de farine, les séchoirs. Des presses et râpeuses sont disponibles pour les racines et les tubercules et pour la filière des oléagineux, des presses, des décortiqueuses, des extracteurs, des torréfacteurs. Pour la transformation des fruits et légumes, des presses, pasteurisateurs, capsuleuses de bouteilles sont localement fabriqués.

Ces machines agroalimentaires sont disponibles un peu partout sur le territoire avec des précisions dans les grandes villes.

Il faut noter que le guide a été réalisé dans le cadre du projet « Promotion de l’économie locale à travers la professionnalisation des producteurs pour la mise en marché des produits locaux et l’amélioration des recettes des collectivités de la région maritime », projet exécuté par OADEL en partenariat avec la commune de Tabligbo et l’Ong CONGAT/ICB.

Le projet est financé par l’ONG française Acting For Life (AFL) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

En rappel, OADEL est depuis plus de 15 ans une référence en matière de promotion de la consommation locale au Togo. Elle est l’initiatrice du +Marché Alimenterre+, un évènement qui vise à encourager les consommateurs à une citoyenneté alimentaire qui privilégie l’économie locale, ainsi qu’un mode de vie équilibré et durable. FIN

Chrystelle MENSAH

Savoir News, la maison de l’info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*