Kpalimé : Des anciens boursiers togolais de DAAD et des autres fondations allemandes en formation et vont se mettre en réseau

Vue partielles d'anciens boursiers de DAAD

Des anciens boursiers de Deutscher Akademisher Austauschdienst (DAAD) ou Office allemand d’échanges universitaires sont à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé) depuis hier, pour quatre jours de rencontre au cours de laquelle ils vont renforcer leurs capacités et se mettre en réseau d’anciens boursiers.

L’ouverture de cette rencontre a été présidée par l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Matthias Veltin, en présence de personnalités du monde universitaire, notamment des chercheurs, des responsables des différentes fondations allemandes et des boursiers de DAAD.

La rencontre, initiée par l’Office Allemand d’Échanges Universitaires, leur permettra de maintenir les contacts entre eux et d’échanger les expériences.

L’objectif est de créer un réseau et de façon durable, qui va rassembler les anciens boursiers de l’office allemand des échanges universitaires ou alumni au sein des associations des alumni togolais. Il sera question pour eux, de partager les expériences et surtout d’échanger sur les moyens à trouver pour consolider les liens qui existent entre eux et aussi pour renforcer les activités au sein des différentes associations des anciens boursiers.

Il s’agit à terme pour eux, d’adopter une déclaration d’intention commune des associations d’alumni de l’office et de mettre en place, une base de données commune des anciens boursiers.

Plusieurs activités vont meubler cette rencontre de Kpalimé. Il s’agit entre autres des présentations des associations des anciens boursiers et des autres fondations allemandes. Il y aura aussi des exposés sur les offres de bourses du DAAD, des programmes de mentoring des associations d’alumni en Allemagne, la promotion du genre dans l’enseignement supérieur et des sciences.

La rencontre permettra aussi d’inciter les anciens boursiers à promouvoir le genre en tant qu’élément important d’un travail actif des associations d’anciens boursiers. Ainsi, des stratégies inter-associations doivent être développées dans les groupes de travail. A cet effet, les participants seront outillés sur les méthodes d’ateliers participatifs ainsi que des outils d’évaluation des évènements des alumni.

Ces assises permettront également de mettre sur pied, une structure de mentorat afin de coacher les potentiels boursiers du DAAD, d’optimiser l’organisation des associations aux moyens de conférences diverses afin de permettre aux alumni de découvrir des exemples de bonnes pratiques du travail associatif et d’établir de contacts entre alumni du DAAD et anciens boursiers d’autres organisations allemandes et européennes.

Des anciens boursiers de DAAD et des fondations allemandes

Les activités prévues se concentreront sur la mise en réseau durable des anciens boursiers et sur la création de structures inter-associations à long terme qui, en tant qu’unités organisationnelles, planifieront les activités de l’association pour qu’à l’avenir, elles fassent office d’interlocuteur internes et externes de DAAD.

L’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Matthias Veltin a encouragé les participants à saisir cette opportunité pour renforcer les relations afin de mieux partager les avantages des différentes bourses. Il leur a aussi demandé de renseigner les plus jeunes, de déterminer comment promouvoir les échanges avec l’Allemagne en mettant en valeur ce qu’ils ont appris en Allemagne pour le développement du Togo.

M. Veltin leur a demandé aussi d’exploiter les expériences et connaissances acquises en Allemagne afin de créer un réseau mondial actif en constante expansion pour collaborer avec les anciens boursiers considérés comme partenaires.

Le président du comité d’organisation, Nicolas Leube de DAAD à l’université de Lomé, a indiqué qu’il est important que tous ces boursiers se mettent ensemble pour contribuer non seulement au développement de la société au Togo, mais aussi promouvoir leur carrière professionnelle et partager leurs expériences et compétences avec les futures générations au Togo.

Les anciens boursiers, Pr Akila Ahouli et Dr. Da-Afi Akpénè Akakpo ont salué cette initiative et relevé son intérêt. Pour eux, la rencontre leur permet de faire connaissance avec les autres boursiers qui ont bénéficié du financement de l’office et des autres organisations allemandes. FIN

De Kpalimé, Alex Edouh

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*