Kpalimé : Des allocations financières aux orphelins parrainés par l’Ong CITAPA et ses partenaires

Remise d'enveloppe à un bénéficiaire

Des orphelins du Togo parrainés par l’Ong Centre Ibn Taimiyah pour la Prédication et Al-Ifta (CITAPA) et ses partenaires arabes ont reçu leurs aides financières lors d’une cérémonie samedi au siège de ladite ong à Kpalimé (environ 120 km à l’ouest de Lomé), a constaté l’Agence Savoir News.

La cérémonie a été co-présidée par le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, le président de ladite ONG, El Hadj Malam Yolou Abdoulahi Mohamed et le représentant résident de la ligue islamique mondiale pour le Togo, Bénin et le Ghana.

D’un montant total de 18 millions de F.CFA, cette aide financière a été allouée à 134 orphelins venus de Mango, Tchamba, Hinéatro, Sokodé, Anié, Atakpamé, Amou Lomé et Kpalimé. Ces derniers sont accompagnés de leurs tuteurs ou tutrices.

L’objectif de ce programme d’allocations financières est de soutenir et accompagner les orphelins, d’assurer leur épanouissement afin qu’ils aient les mêmes chances de réussite à l’école comme les autres enfants.

Dans son intervention, le préfet de Kloto, a tout d’abord transmis à la communauté musulmane, les salutations du chef de l’Etat pour leur prière et sacrifice en ce mois béni du Ramadan.

Assan Koku Bertin a remercié les autorités du pays pour la politique de paix et de sécurité dans le pays. Il a ensuite remercié le président de l’Ong CITAPA pour cette initiative en faveur des orphelins, qui cadre bien avec le programme du gouvernement.

Le préfet a exprimé sa reconnaissance à l’ONG et ses partenaires pour cet appui dont le but est de soulager les peines de ces enfants démunis. 

Le représentant du pouvoir central a invité les parents et les bénéficiaires à un usage judicieux de ces fonds pour que les objectifs de cette action soient atteints. 

Le président de l’Ong CITAPA a, de son côté, remercié les donateurs pour leurs appuis et le gouvernement togolais pour sa politique de paix et de sécurité dans le pays.

El Hadj Malam Yolou Abdoulahi Mohamed a recommandé aux tuteurs de bien gérer ces fonds en s’occupant de l’éducation, l’encadrement et la formation scolaire de ses enfants et surtout de veiller à la discipline de ces enfants selon la discipline et les préceptes de l’islam.

Il a exprimé sa gratitude au gouvernement togolais, au chef de l’Etat, pour tout ce qu’il fait pour la paix, la sécurité et la cohésion nationale entre tous les fils du pays.

Le président de CITAPA a enfin exprimé sa reconnaissance aux partenaires qui l’accompagnent dans la mise en œuvre de ses différents programmes sociaux. FIN

De Kpalimé, Omer/Rédaction

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*