Jubilé d’Emeraude de SOS Villages d’enfants Togo : Les festivités lancées ce jeudi à Lomé

Mme Essohouna Bakoussam Manzi-Nika.

Association nationale membre de la fédération SOS Villages d’Enfant International, SOS Villages d’enfants /Togo souffle ses 40ans d’existence, évènement qui coïncide avec les 70 ans de SOS villages dans le monde.

Le programme des activités a été dévoilé aux professionnels des médias ce jeudi à Lomé, lors d’une conférence de presse animée par les responsables de ladite organisation, constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

SOS Villages d’enfants est une organisation dont le travail se concentre sur le développement des enfants.

Les programmes ont pour objectif de permettre aux enfants de développer entièrement leur potentiel au sein d’un environnement familial protecteur (famille d’origine ou prise en charge alternative).

Pour Mme Essohouna Bakoussam Manzi-Nika (Directrice nationale de ladite organisation), SOS Villages d’Enfants a commencé au Togo avec le village d’enfants de Lomé inauguré le 16 novembre puis celui de Kara le 18 novembre 1979.

Mais aujourd’hui, SOS Villages d’enfants intervient au Togo sur quatre sites (Lomé, Atakpamé, Kara et Dapaong) avec des programmes d’accueil de type familial pour les enfants en détresse, des programmes de renforcement de capacité de la famille, des projets d’éducation formelle et des programmes de santé.

« Depuis 40 ans, SOS Villages d’Enfants Togo s’occupe des enfants vulnérables à travers différentes formes de prise en charge de remplacement et renforce les familles pour prévenir l’abandon et la négligence des enfants. Nous offrons des familles SOS, des familles d’accueil, des centres de transit pour la prise en charge alternative. Aucun enfant ne devrait grandir seul. Notre vision, c’est que chaque enfant a sa place dans une famille et grandit dans un climat d’affection, de respect et de sécurité. Fort de sept décennies d’expérience en matière de protection de l’enfant en danger, nous nous engageons à identifier l’option de prise en charge la plus adaptée pour chaque enfant, en fonction de son intérêt supérieur et en collaboration avec les autorités locales », a-t-elle indiqué.

« SOS Villages d’enfants Togo a fait du chemin et nous en sommes satisfaits. Sur les 233 jeunes sortis de la prise en charge, 169 ont trouvé un emploi et s’auto-emploient soit 70%. Les anciens bénéficiaires de la prise en charge sont les premiers porte-paroles de l’action de l’organisation. Aujourd’hui, 428 enfants et jeunes vivent dans 39 familles SOS dans ces sites et le programme de renforcement de la famille soutient 1.407 enfants dans 378 familles », s’est-elle réjouie.

La table d’honneur, lors de la conférence de presse.

« Au cours des prochaines années, nous voulons consolider encore davantage le succès florissant de notre organisation. Nous prendrons pour cela appui sur nos valeurs et notre vision. Nos objectifs 2030 se trouvent au cœur de notre stratégie. Nous leur donnerons vie en mettant en œuvre, nos sept initiatives stratégiques », a souligné la directrice générale.

Plusieurs activités sont au programme des festivités de ce quarantième anniversaire notamment une table ronde sur la mise en œuvre des lignes directives (10 ans après), un concours de sketches et de poèmes dans les différents programmes, une soirée des donateurs dans chaque programme, une rencontre de réflexion sur le partenariat en faveur du groupe cible.

Représentée en Afrique de l’Ouest et du centre par le bureau régional basé à Dakar u Sénégal, SOS Village d’enfants International est une organisation sociale non gouvernementale d’aide au développement présente dans 135 pays dans le monde.

Elle renforce la capacité des familles afin d’éviter la séparation familiale et aide les enfants à grandir dans un foyer chaleureux.

Elle a pour mission de créer un environnement familial pour les enfants qui en ont besoin, les aider à dessiner leur propre avenir et à prendre part au développement de leurs communautés.

SOS Village d’enfants International se fonde sur la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant et les lignes directrices des Nations Unies relatives à la protection de remplacement pour les enfants.

En 70 ans, l’organisation s’est étendue au reste de l’Europe, en Asie et en Afrique. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24