Journée internationale du yoga : Célébration marquée par une séance d’exercice à Lomé, initiative de l’ambassade de l’Inde

L'ambassadeur de l'Inde, lors de la séance

La huitième journée internationale du Yoga a été célébrée ce mardi, journée marquée à Lomé par une séance d’exercice organisée par l’Ambassade de l’Inde.

Environ 120 personnes venues d’horizons divers ainsi que des amateurs de Yoga, ont pris part à l’événement dans les jardins de l’Hôtel Rivièra Ramatou.

M. Sanjiv Tandon (Ambassadeur de l’Inde au Togo), M.Bruno Etse (Directeur national des loisirs, représentant de la ministre de la Jeunesse des sports), des représentants des ministères de l’environnement, de la culture, de la santé, ainsi que des membres de la diaspora indienne ont aussi participé à l’exercice dirigé par le Professeur de Yoga Romuald Yomo.

La journée internationale du yoga est célébrée chaque année le 21 juin depuis 2015, après sa création à l’Assemblée générale des Nations Unies en 2014.

Le yoga est une ancienne pratique physique, mentale et spirituelle qui trouve son origine en Inde. Le mot « yoga » provient du Sanskrit et signifie joindre ou unifier, symbolisant l’union du corps et de la conscience. Il est pratiqué sous diverses formes à travers le monde, et sa popularité ne cesse de s’accroître. Cette année, la célébration est placée sous le thème: « Le yoga pour l’humanité ».

Selon l’Ambassadeur de l’Inde au Togo, « Yoga signifie +une union+, une union de l’esprit et du corps, une union de la pensée et de l’action, une unité de la contrainte et de l’accomplissement, et une harmonie entre l’homme et la nature ».

« Bien que le concept et la pratique du yoga aient vu le jour en Inde il y a plusieurs milliers d’années, ils sont devenus universels. De plus en plus de personnes y adhèrent et ce phénomène, qui nous enseigne une approche holistique de la santé et du bien-être, est reconnu et accepté dans le monde entier », a-t-il souligné.

Vue des participants

Le yoga, a poursuivi le diplomate indien, fait également partie de la liste du patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO : «la pratique du yoga est accessible à tous, quels que soient l’âge, la condition physique, la nationalité, le sexe, la religion, la langue et la culture. Toute personne, quelle que soit sa phase de vie et sa condition physique, peut bénéficier du yoga ».

« Pendant la pandémie liée à la Covid-19, le yoga est apparu comme une source de force pour de nombreuses personnes à travers le monde. Aujourd’hui, les experts de diverses branches de la médecine, y compris les sciences médicales modernes, se rendent compte du rôle des techniques de yoga dans la prévention et l’atténuation des maladies et la promotion de la santé publique », a précisé M. Sanjiv Tandon.

Durant l’exercice de ce mardi, les participants ont reçu quelques notions théoriques du yoga et pratiqué des mouvements de base. Ils ont exercé les postures pratiques, la respiration contrôlée et l’apaisement intérieur.

« Le yoga est une discipline assez vaste avec beaucoup de pratiques », a précisé Romuald Yomo (professeur de Yoga).

Selon les spécialistes de la discipline, le yoga joue également un rôle important dans la prise en charge psychosociale et la réhabilitation des patients COVID-19 en quarantaine et en isolement. Il est particulièrement utile pour apaiser leurs peurs et leur anxiété. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*