JMC/2020 : La contraception pour une vie sexuelle saine et épanouie

La Journée mondiale de la contraception a été célébrée le 26 septembre, une occasion pour le Togo, de réaffirmer sa détermination à offrir aux jeunes, des services de santé de la reproduction de qualité et de sensibiliser les populations notamment la jeunesse sur sur la Planification familiale/Contraception

Cette célébration constitue également une occasion pour Togo, de faire le point sur la contraception et de permettre aux adolescents et jeunes de faire des choix éclairés et d’adopter une sexualité responsable.

Selon l’OMS, l’utilisation de la contraception protège les femmes, en particulier les adolescentes, des risques que peuvent représenter les grossesses pour leur santé.

Pour le ministère en charge de la santé, la planification familiale permet de réduire d’au moins 30% la mortalité maternelle et d’au moins 10% la mortalité infantile. « Au Togo, environ 21% de femmes utilisent une méthode contraceptive, contre un taux de prévalence de 35,5% visé par le PANBPF 2017-2022 ».

Dans les pays à faible revenu comme le Togo, la santé maternelle constitue un problème de santé publique avec des indicateurs alarmants.

Plusieurs actions sont inscrits à l’agenda du ministère de la santé et de l’hygiène publique : La création de la demande des services de Planification Familiale à travers les sensibilisations, l’offre et l’accès aux services de Planification Familiale, la sécurisation des produits contraceptifs, l’environnement politique habilitant et financement, la coordination, suivi-évaluation, le renforcement de capacités des agents de santé et la question des adolescents et jeunes sont transversales à tous les axes.

Plusieurs méthodes de contraception s’offrent à toute personne désireuse de mener une vie sexuelle saine et épanouie : Méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée (MAMA), la méthode des jours fixes, celle des préservatifs (masculin et féminin), la pilule, les injectables, les implants, le dispositif intra-utérin, la contraception d’urgence (CU) et la contraception chirurgicales volontaire qui est une contraception permanente. Ces méthodes sont disponibles dans les centres de santé, les infirmeries scolaires et universitaires, les centres conviviaux des adolescents et jeunes, ainsi qu’auprès des Agents de santé communautaire. FIN

Savoir News