France : Formation, prévention, nouveaux marchés, les serruriers-métalliers font le point

A trois semaines des journées professionnelles de la construction, qui auront lieu à Nice le 11 et 12 avril 2019, l’Union nationale artisanale (Una) serrurerie-métallerie de la Capeb a évoqué son actualité et l’avenir de ses métiers.

A l’occasion d’un point presse, organisé à la Confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), le président de l’Union nationale artisanale (Una) des serruriers-métalliers a fait un point sur les différentes actualités de son secteur.

Plus de soucis pour vos besoins de dépannage en serrurerie. Votre serrurier à Choisy le Roi, la compétence, la rapidité et l’efficacité à votre service.

Parmi elles, la question de la formation et des compétences : « Nous souffrons de la méconnaissance de nos métiers. Résultats, des classes de serrureries ferment et nous manquons de professeurs qualifiés », explique Gilbert Olivet. Pour pallier à cela, l’Una a créé en 2016 un Certificat de qualification professionnel (CQP) fabricant installateur d’ouvrages métalliques du bâtiment. « A Perpignan, trois salariés de deux entreprises ont été au bout de leur formation, ils ont obtenu leur diplôme en octobre 2018 », précise le président de l’Una. Cette formation est à destination de toutes les personnes intéressées par les métiers de la serrurerie-métallerie et peut se dérouler sous statut d’apprenti. « La récente réforme de l’apprentissage va faciliter la prise en charge d’un apprenti par les entreprises, c’est une perspective que nous saluons », indique l’Una.

Pour les nouveaux arrivants qui ne peuvent pas trouver d’emploi dans le secteur, des CFA réfléchissent à inclure le CQP dans leur éventail de formation.

La question de la maquette numérique se pose également dans le secteur : « Nous devons faire en sorte que toutes nos entreprises soient prêtes », souhaite Gilbert Olivet.

« Les escrocs ne sont pas du métier »

Autre priorité, la sécurité et la santé des travailleurs. Lors des Journées professionnelles de la construction (JPC), qui auront lieu à Nice le 11 et 12 avril 2019, l’OPPBTP présentera les résultats de l’étude, qu’elle mène depuis les JPC de 2017, sur les risques des métiers de serrurerie-métallerie ainsi que sur des améliorations des conditions de travail.

« Ces travaux vont nous permettre de définir des priorités d’action », annonce Gilbert Olivet.

Il ajoute également que certains axes sont déjà à l’étude au sein de l’Una, notamment l’évolution des protections face aux nouveaux standards de la construction, l’aspect chimique des poussières ou de la fumée de soudure, la question des vibrations et le port de charges lourdes.

Concernant les excès lors des interventions d’urgence : « Nos artisans ont du mal à valoriser leurs offres, il y a des abus que nous devons dénoncer mais les escrocs en question ne sont pas du métier », précise le président de l’Una serrurerie-métallerie.

Pour pallier à cela, Gilbert Olivet explique que différents outils ont été déployés pour accompagner les entreprises souhaitant se développer sur de nouveaux marchés, comme le dépannage.

Des fiches pratiques, disponibles gratuitement pour les adhérents, permettent aux artisans d’afficher leur proximité, la qualité de leur travail et leur fiabilité.

« Nous invitons aussi les dépanneurs à s’engager en faveur du tri et du recyclage des déchets », ajoute Gilbert Olivet.

Autre outil, la plateforme 360travaux.com, créée par des artisans, permet aux professionnels de proposer leurs services.

Environ 3.000 sociétés sont inscrites sur le site. L’Una donne rendez-vous aux délégués de leur secteur lors des JPC 2019 pour échanger sur ces dossiers.

batiactu.com