Formation dans les IFAD : L’AED scelle un partenariat avec des organisations patronales

Échange de documents

L’Agence Education-Développement (AED) a signé vendredi à Lomé, un partenariat avec la Chambre de commerce européenne au Togo (EUROCHAM-Togo) – membre du Conseil National du Patronat (CNP) – et le Groupement national des entrepreneurs (GNEBTP), deux organisations patronales, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

A travers cette convention de partenariat, le secteur privé entend accompagner l’AED dans la création et la mise en œuvre des Instituts de Formation en Alternance pour le Développement (IFAD).

Les documents ont été signés en présence de PRE Mathias Simfétchéou (Conseiller du Président de la République, Représentant de la Présidence de la République).

L’AED a pour mission la création et la gestion de dix IFAD. L’objectif est de former des jeunes togolais et adultes pour leur donner une compétence réelle leur permettant de répondre aux besoins du secteur et de participer à la vie de la nation.

« Cette signature est d’une très grande portée stratégique. C’est aussi un évènement historique pour notre pays. Les IFAD sont créés pour donner aux différents secteurs socio-économiques, des ressources humaines conformes aux besoins en compétence de nos entreprises », a souligné Commi Nassini (Directeur général-adjoint de l’Agence éducation-développement/AED).

Cette convention, a-t-il précisé, concerne toutes les IFAD déjà créés et celles en gestation.

La table d’honneur, lors de la cérémonie

Dans son intervention, le Conseiller du président de la République a salué cette initiative qui donnera aux jeunes apprenants issus des IFAD, les moyens de mieux appréhender le monde complexe du travail.

« Cette convention constitue également pour les organisations patronales, un moyen d’apprécier sur le terrain, leurs futurs collaborateurs formés aux méthodes de l’entreprise et dotés de solides bagages théoriques et pratiques », a laissé entendre PRE Simfétchéou.

Ce dernier a souhaité que ces genres de conventions se multiplient, afin de donner aux jeunes, la chance d’exprimer leurs talents dans un environnement professionnel de plus en plus concurrentiel.

Pour Komla Seydou (Secrétaire général du Groupement national des entrepreneurs/GNEBTP), cette convention promeut un partenariat gagnant-gagnant entre l’AED et les organisations professionnelles.

« Car, le jeune-homme en formation va se retrouver dans nos entreprises où il sera aussi noté. La formation réelle de nos jeunes sur l’égide du chef de l’Etat, vient de prendre une autre dimension qui va permettre à notre pays d’émerger et d’avoir des professionnels dans plusieurs domaines pour notre développement intégral », a-t-il indiqué.

Commi Nassini

Notons que la création des IFAD s’intègre dans la feuille de route gouvernementale Togo 2020-2023 et particulièrement à travers l’axe stratégique n°2: « Dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie nationale ».

En rappel, l’IFAD est un Institut de Formation en Alternance pour le Développement. Acteur de développement institutionnel et économique, sa mission principale est de former des professionnels compétents, capables de s’intégrer immédiatement dans la vie active et de s’adapter aux différentes évolutions de leurs secteurs d’activité. FIN

Bernadette AYIBE/Rédaction

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*