Didier Drogba : « Le sport permet d’être bien dans son corps et dans sa tête »

« Le sport permet d’être bien dans son corps et dans sa tête », a déclaré vendredi Didier Drogba, ambassadeur de bonne volonté de l’OMS pour le sport et la santé, appelant tout le monde à faire du sport et adopter une alimentation saine, afin de mieux vivre.

Le footballeur était face à la presse lors d’un webinaire organisé par le réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN). La rencontre visait à informer les journalistes de ses nouvelles responsabilités et l’importance des médias dans la bonne mise en œuvre de ses actions.

La légende internationale du football qui a été nommée le 18 octobre dernier aura à soutenir l’OMS dans son action, en aidant les populations à travers le monde, à opter pour le sport comme facteur de santé et de bien-être.

« La cible est toute tranche d’âge, mais surtout la jeunesse aujourd’hui collée au portable, qui accentue la sédentarisation. Mon l’objectif c’est de faire bouger les gens (peu importe le poids, l’âge, le lieu) : le mouvement, c’est la vie. Pour rester en vie, il faut bouger. Et c’est ce que j’encourage », a expliqué Drogba.

Le sport facteur d’une meilleure santé

Selon l’ancien footballeur, la santé et le bien-être sont précieux et liés, et ce passionné du sport entend user de son expérience pour motiver les populations.

« Aujourd’hui, mes projets personnels marchent avec mon rôle d’ambassadeur de l’OMS car, je suis là pour parler du sport en général et ça touche tous les âges. Ma carrière m’a permis de voyager à plusieurs reprises et j’ai vraiment pu ressentir l’amour des peuples pour le football, pour ma personne et les performances que je produisais. Donc je me suis dit que toutes ces personnes-là se tournent vers moi et me voient comme un espoir. Mon rôle est donc de partager mon expérience, les inspirer et de les aider à réaliser leur rêve et à s’accomplir, tout comme moi j’ai pu le faire. Et toutes mes actions sociales me servent à cela ».

L’international footballeur dispose d’une Fondation qui œuvre dans le domaine de la santé (un centre de santé mère et enfant, une clinique mobile), de l’éducation, des questions du genre, et fait la promotion du sport en général.

Opter pour une alimentation saine

« Partout dans le monde, la pratique du sport permet d’être plus frais et plus dynamique … le sport permet de lutter contre l’obésité, les maladies cardiovasculaires et renforce non seulement la santé, mais aussi l’immunité. Et quand je dis du sport, je ne parle pas d’un sport de très haut niveau, mais la marche, jouer avec les enfants,… c’est aussi faire du sport », a conseillé M. Drogba.

Et tout comme le sport, la qualité de l’alimentation est aussi fondamentale pour une bonne santé.

« Les joueurs ont une alimentation plutôt saine, mais les personnes qui sont autour n’ont pas le même type d’alimentation. Mais sont au stade parce qu’ils ont besoin de voir des athlètes en bonne santé pour un spectacle de haut niveau. Donc il y a une sensibilisation à faire à ce niveau », a-t-il relevé.

Pour lui, la prévention est très importante dans la lutte contre les maladies et il faut aussi investir dans les infrastructures. Et cela s’est fait sentir avec l’avènement de la Covid-19.

« Face à la pandémie, plusieurs pays dans le monde ont connu des difficultés (manque de lits, d’équipement pour y faire face, l’Afrique aussi). Ma mission est de faire passer le message et aussi de poser des actes concrets.

« C’est grâce au développement des infrastructures qu’on va améliorer le cadre de la santé en Afrique. Beaucoup de pays sont sur cette voie, la Côte d’Ivoire est en train de construire une centaine d’hôpitaux de proximité et mon rôle est d’encourager cette initiative partout en Afrique. Les derniers pays en termes de système santé sont les pays francophones. Il y a beaucoup d’effort à faire dans ce domaine, afin de permettre aux populations d’avoir plus de chance de survivre, peu importe la maladie, le fléau ou le virus. Il faut investir dans le personnel et les infrastructures ».

Notons que M. Drogba compte sur la presse pour l’accompagner dans ses actions.

Youssouf Bamba (Président du REMAPSEN) a remercié l’ambassadeur pour sa disponibilité et l’a rassuré de la disponibilité du réseau pour accompagner ses actions. FIN

Ambroisine MEMEDE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*