Des verres médicaux à 35 personnes atteintes d’albinisme, grâce au PNUD

Remise de verre médical à une personne atteintes d’albinisme

Trente-cinq Personnes atteintes d’albinisme (PAA) ont reçu mercredi à Lomé, de verres médicaux après des consultations ophtalmologiques, grâce au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD-Togo).

Vingt bénéficiaires viennent de Lomé (préfectures Golfe/Agoè) et les quinze autres, de neuf préfectures (Zio, Lacs, Haho, Yoto, Amou, Kpélé, Kloto, Ogou et Moyen-Mono). Parmi ces derniers, figurent 20 élèves et 5 étudiants.

Cette action est le fruit du partenariat entre l’Association nationale des personnes atteintes d’albinisme au Togo (ANAT) et le PNUD.

Elle s’inscrit dans le cadre du projet promotion et protection des droits de l’homme – financé par le PNUD – notamment le sous-projet droit à la santé des personnes vivant avec albinisme.

Ces bénéficiaires de verres médicaux ont d’abord été consultés les 11, 18 juin et le 2 juillet dans une clinique médicale spécialisée.

Remise de verres médicaux à une personne atteinte d’albinisme

« D’autres activités sont prévues dans le cadre de notre partenariat avec l’ANAT, notamment des campagnes de sensibilisation. Car les personnes atteintes d’albinisme font souvent l’objet de discrimination et de stigmatisation. La campagne consistera à sensibiliser notamment les autorités locales et le corps médical à la prise en charge de la vulnérabilité de ces personnes », a précisé Pascaline Ahouefa Assinou Dovo (Experte Droit de l’homme au PNUD).

« Nous allons également distribuer des pommades protectrices à ces personnes atteintes d’albinisme, car elles souffrent aussi de problèmes dermatologiques », a-t-elle ajouté.

En raison de l’absence de la mélanine, les personnes atteintes d’albinisme font face à deux principaux problèmes de santé : des maladies cutanées allant fréquemment jusqu’aux cancers de la peau et des atteintes oculaires caractérisées par une basse vision et une grande sensibilité à la lumière.

Officiels et bénéficiaires

« Depuis la création de l’ANAT en 2012, c’est la première fois que nous faisons des consultations ophtalmologiques pour obtenir des verres médicaux. Ces verres vont nous aider, surtout les élèves – qui constituent le gros lot des bénéficiaires – à mieux voir pour réussir à l’école », a salué Souradji Ouro-Yondou (président de la l’ANAT).

Ce dernier a invité d’autres structures à emboîter le pas au PNUD, afin que la quasi-totalité des personnes atteintes d’albinisme puissent bénéficier de ces verres médicaux.

Au Togo, l’ANAT a dénombré plus de 650 personnes atteintes d’albinisme. Mais le chiffre ne couvre pas l’ensemble du pays. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*