Des tables-bancs pour 12 écoles de la commune Haho 3, don des natifs vivant aux USA

Le représentant du chef d'inspection

Douze établissements scolaires de la commune Haho 3, plus précisément de la mairie de Kpédomé (environ 100 km au nord de Lomé) ont bénéficié vendredi de 90 tables-bancs, don de quatre natifs vivant aux États-Unis, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Étaient présents à la cérémonie – qui s’est déroulée dans l’enceinte de la mairie – le représentant de l’inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire Haho/Sud, le conseiller pédagogique, des enseignants, chefs traditionnels, des cadres du milieu et des parents d’élèves.

A travers ce geste, les donateurs (Ayité Ayayi Amégan, Koglo Koffi Elom, Ekoule Novinyo et Atedzi Komla Hyacinthe) entendent améliorer les conditions de travail des apprenants de ces écoles, pendant cette période de pandémie liée à la Covid-19.

« L’éducation est aujourd’hui la base de tout développement. Nous avons décidé d’accompagner les autorités locales, afin qu’elles continuent ce qu’elles font déjà », a souligné Ayité Ayayi Amégan.

Des tables bancs exposés

« Notre ambition est de mobiliser encore d’autres personnes aux États-Unis, afin qu’ensemble, nous puissions apporter plus de soutien à notre jeune commune », a-t-il précisé.

En réceptionnant le don, M.Koudo (1er Adjoint au maire) a remercié les donateurs pour ce geste très louable.

« Les problèmes sont énormes, mais les moyens sont réduits. L’État ne peut pas tout faire. Nous invitons d’autres bonnes volontés à emboîter vos pas », a-t-il ajouté.

Donateurs, cadres et notables de la localité

Yoma Assima (Directeur EPP Akpakpakpe, représentant du chef d’inspection Haho Sud et des directeurs des huit établissements bénéficiaires) a de son côté, rassuré les donateurs du bon usage de ces tables-bancs, qui viennent à point nommé combler les soucis permanents de places pour les élèves dans les écoles.

« Nous disons merci aux généreux donateurs qui sont préoccupés par l’avenir de leurs frères. Nous promettons de faire bon usage pour le bien de ces élèves dans la commune », a-t-il promis. FIN

De Notsé, GYBA LE PRINCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*