Dapaong : Des professionnels des médias formés pour la réduction des risques de catastrophes

Vue partielle des participants en pleine séance de travail

Une quinzaine de professionnels des médias public, privé et communautaire (journalistes, reporters, rédacteurs, webmasters, chargés de communication, présentateurs) de télévision, de radio, de presse écrite et de presse en ligne de la région des Savanes ont pris part jeudi et vendredi à Dapaong, à un atelier de dynamisation et formation du réseau de professionnels des médias pour la réduction des risques de catastrophes.

L’atelier est organisé par le ministère de la Sécurité et de la Protection civile en collaboration avec la Plateforme Nationale de Réduction des Risques de catastrophes (PNRRC) à travers l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC).

Il s’inscrit dans le cadre du projet CREWS-Togo (Initiative sur les risques climatiques et systèmes d’alerte précoce) en sa composante 2. Ce projet a bénéficié de l’appui technique et financier de la Banque Mondiale (BM) et de l’Organisation Météorologique mondiale (OMM).

L’objectif général de cette rencontre est de dynamiser les réseaux de professionnels de médias engagés pour la réduction des risques de catastrophes et des changements climatiques.

Spécifiquement, il s’agit de promouvoir l’éveil et la culture du risque à tous les niveaux à travers les professionnels de médias, de renforcer les capacités des professionnels de médias sur les thématiques Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) et de changement Climatique (CC).

Les participants à la formation

Cette formation a porté, entre autres, sur les concepts clés de la gestion et l’éducation sur les risques de catastrophes et les changements climatiques, la communication avant, pendant et après les situations de crise, les rôles et responsabilités des professionnels de médias dans la gestion de catastrophes. Les participants ont été également outillés sur le cadre de Sendai et sur la collaboration des services météorologiques pour la prévention des risques de catastrophes au Togo.

En ouvrant les travaux, le secrétaire général de la préfecture de Tône, Esso Pirénéwè a exprimé ses remerciements au gouvernement pour son engagement en faveur du bien-être des populations à travers des actions de résilience des communautés face aux catastrophes dues en grande partie par le changement climatique.

Il a salué l’ANPC pour cette initiative et pour les missions quotidiennes qu’elle mène sur le terrain. 

Tout en saluant les professionnels des médias pour le travail d’information et d’éducation qu’ils abattent chaque jour, le représentant le préfet de Tône les a exhortés à s’impliquer davantage dans la sensibilisation pour l’alerte précoce de catastrophes.

Sous la supervision de l’ANPC, la formation a été animée par Agbodjive K. Elom (spécialiste en gestion de l’environnement, point focal de l’initiative CREWS-Togo), Komou Désiré (spécialiste en communication en matière de risques de catastrophes) et Affo-Dogo Abalo (directeur de la Météorologie Synoptique et Méthodes d’observations).

Les participants sont donc appelés à diffuser et informer les populations avec des bonnes informations partagées à travers le réseau des professionnels de médias pour la réduction des risques de catastrophes créé. FIN

De Dapaong, Julien SAMA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*