Covid-19/Ramadan : L’Ong Humanity First assiste les personnes vulnérables du grand Kloto

Remise symbolique au représentant des personnes vulnérables

L’Ong Humanity First Togo-Allemagne de la Jama’At Islamique Ahmadiyya a fait don d’un lot de vivres aux personnes vulnérables du Grand Kloto, afin de les accompagner pendant cette période de jeûne du Ramadan et de la pandémie du nouveau coronavirus.

Le don est composé de 16 bidons d’huile de 10 litres, 17 sacs de riz de 50 kilos, de 20 cartons de Spaghetti et d’un sac de sucre de 50 kilos. Il est destiné aux personnes vulnérables des préfectures d’Agou, de Danyi, de Kpélé et de Kloto.

« Il s’agit d’une obligation pour l’Ong et face à l’urgence de la situation, de se mobiliser pour voler au secours des plus démunis, en leur donnant de quoi vivre durant cette période de confinement et du jeûne du Ramadan. Si les rassemblements sont interdits, la spiritualité doit rester vivace. Et c’est l’occasion de redoubler de solidarité envers les plus démunis », a déclaré Wasim Ahmad Zafar (missionnaire régional de la Jama’At Islamique Ahmadiyya).

« Le coronavirus a pris le monde et l’économie a chuté. Ainsi, les gens se retrouvent sans moyens. Pour éviter de grands rassemblements, nous irons de maison en maison pour partager les vivres », a-t-il précisé.

Ce dernier a profité de l’occasion pour inviter la population à respecter les gestes barrières éditées par le gouvernement, seul moyen pour se protéger contre la Covid19.

Le préfet de Kloto s’est réjoui de l’action de cette ONG, qui intervient au bon moment, soulager les souffrances des démunis en cette période de jeûne, marquée par les ravages de la pandémie du Covid19.

« Aujourd’hui plus que jamais, les populations démunies ont besoin de soutiens et d’appuis, donc ces dons de vivres sont venus à point nommé et je remercie sincèrement les donateurs », s’est réjoui Assan Koku Bertin.

Il a invité les religieux à la prière pour la fin de Covid-19 au Togo et pour que s’affermisse la paix dans le pays. FIN

 

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*