Covid-19 : « La coopération internationale est indispensable, car aucun pays, aucun continent seul ne peut régler le problème » (Robert Dussey)

Robert Dussey

Robert Dussey (ministre togolais des affaires étrangères) a appelé à une « coopération internationale » pour venir à bout de la Covid-19, « car aucun pays, aucun continent seul ne peut régler le problème ».

La pandémie a fait au moins 1,96 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, mercredi à 11h00 GMT.

Plus de 91,5 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis ont largement dépassé mardi leur précédent record de décès quotidiens, en déplorant près de 4500 morts dues au coronavirus en une seule journée, selon les données de l’université Johns Hopkins, qui font référence.

« Pour sortir de cette crise ensemble, la coopération internationale est indispensable, parce que cette crise est mondiale. Aucun pays dans le monde, aucun continent seul, ne peut régler le problème », a souligné M.Dussey dans une Interview accordée à la chaîne i24News.

« Cette coopération est indispensable, et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons pris part au forum organisé par le ministère des affaires étrangères israélien », a-t-il précisé.

Pour préparer l’après-coronavirus, le ministère des affaires étrangères israélien avait convié plusieurs chefs africains à une conférence (« Covid-19 : Forum sanitaire Israël-Afrique ») à laquelle a pris part le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le chef de la diplomatie togolaise a salué la manière dont la pandémie est gérée par l’État Israélien.

« Quand on voit aujourd’hui la situation dans laquelle se trouvent certains pays dont l’Israël et la manière dont cette crise est réglée par l’Israël, ce pays est nettement en avance sur beaucoup de pays européens et américains. C’est un modèle pour nous aujourd’hui, de suivre l’exemple israélien », a apprécié M.Dussey.

Ce dernier n’a pas passé sous silence, l’initiative Covax à laquelle le Togo a également adhéré et a remercié les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé.

« Le Togo voudrait être parmi les premiers à bénéficier de ces vaccins. Nous savons déjà que certains pays africains ont déjà pris des initiatives, mais nous sommes optimistes pour y arriver le plus tôt possible », a poursuivi le ministre togolais. Selon les responsables de la Coordination nationale de la Gestion de la Riposte contre la Covid-19, le Togo dans sa stratégie d’anticipation, disposera d’une certaine quantité de doses de vaccins, avant l’arrivée de l’initiative Covax en juin 2021.

Covax (Covid-19 Vaccine Global Access), est un mécanisme mis en place par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour permettre aux pays pauvres d’avoir accès aux vaccins contre le Covid-19.

Les pays défavorisés recevront les premiers vaccins anti-Covid au premier trimestre 2021, a annoncé le 18 décembre dernier l’OMS, qui a mis en place un dispositif avec l’Alliance pour les vaccins (Gavi).

Près de 190 pays sont concernés par le mécanisme Covax, qui a déjà obtenu près de deux milliards de doses.

Par ailleurs, M.Dussey a également abordé la coopération entre le Togo et l’Israël.

Les premiers accords de coopération entre les deux Etats ont été signés au lendemain des indépendances, plus précisément en 1961.

« Pour le moment, les deux accords qui sont en vue, sont exécutés dans les domaines de l’agriculture et de l’enseignement », a-t-il relevé. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*