Covid-19 : De matériels offerts aux acteurs des filières café et cacao à Kpalimé

Le préfet (à gauche) remettant officiellement les kits au représentant des acteurs de la filière café et cacao

Le Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), a offert des kits de riposte à la pandémie de coronavirus aux acteurs desdites filières, lors d’une cérémonie vendredi à Kpalimé, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Ce comité a pour mission la supervision de la commercialisation du café et du cacao, ainsi que la coordination des activités liées à ces filières, en collaboration avec les ministères en charge du Commerce et de l’Agriculture.

Ce geste du CCFCC se justifie par le fait qu’en dépit des efforts déployés par l’État et d’autres acteurs en développement, la crise sanitaire n’a pas épargné le secteur café et cacao.

Son impact dans le pays est déjà ressenti plus particulièrement au niveau des exportations avec le report des échéances entrainant de gros stocks de café dans les magasins des exportateurs ; ainsi que la baisse de la consommation intérieure de café et du chocolat, due aux mesures barrières.

Au total huit structures ont bénéficié de ces kits : Conseil Interprofessionnel des filières Café et Cacao du Togo, Fédération des Unions de Sociétés Coopératives de Producteurs de Café et Cacao, Syndicat Indépendant des Acheteurs de Café et de Cacao du Togo, Conseil des Exportateurs de Café et Cacao, l’Association des Transformateurs de café et de Cacao, Unité Technique Café et Cacao, Centre de Recherche Agronomique zone Forestière et l’ONG Avenir de l’Environnement. Les organisations des producteurs ont également reçu ces kits.

Ces différentes organisations ont reçu 47 dispositifs de lave-main, 189 gels hydroalcooliques, 1405 cache-nez et 139 cartons de détergent.

« C’est dans ce contexte de crise sanitaire que le CCFCC a pris donc sur lui de venir en appui aux actions du gouvernement dans cette lutte contre cette pandémie, en mettant à la disposition des principaux acteurs des filières café cacao, du matériel nécessaire pour la riposte à la maladie de coronavirus », a expliqué Amona Koami (secrétaire administratif du CCFCC).

Pour le préfet, Assan Koku Bertin, cette maladie qui fait des ravages a mis à genoux les économies les plus puissantes.

Il a rappelé les efforts que fait le Togo au niveau national sous l’impulsion du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, pour juguler cette pandémie.

Karabou Essolakéna (représentant des bénéficiaires et président de la fédération des unions de producteurs de café et cacao) a remercié les plus hautes autorités de la filière, qui ont misé sur la santé des acteurs de la filière et se sont engagés à la sauvegarder par rapport à cette pandémie.

Il a appelé surtout au respect des gestes barrières et mesures prises par le gouvernement. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*