Consommation locale: OADEL forme les boulangères artisanales à la production du pain de mie à base des farines locales

Dégustation des mets locaux

L’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL), a dans le cadre du mois de la consommation locale, réuni jeudi à Lomé, des boulangères artisanales venues de tous les régions du Togo, afin de mettre en place une stratégie nationale visant à fabriquer du pain de mie à base de farines locales (farines à base de sorgho, de soja ou de manioc), a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

« Le Togo importe beaucoup de blé et les gens ne connaissent que le pain à base de blé. Or, il est aussi possible de fabriquer du pain en mélangeant la farine de blé à la farine locale. Ce projet, OADEL l’a développé depuis une dizaine d’années et la technologie est maîtrisée aujourd’hui, dans presque toutes les régions. On trouve au moins une dizaine de boulangères qui pratiquent ou qui font la production de ce pain local. Nous avons vu qu’il faut aller au-delà, faire en sorte que toutes les boulangères du Togo produisent du pain local », a déclaré M. Tata Ametoenyenou (directeur exécutif de OADEL).

« Nous savons tous que chaque jour que Dieu fait, nous consommons le pain et nous devons aujourd’hui perfectionner ce pain pour que demain, nous n’ayons pas une santé fragile. En ce mois du consommer local, nous devons former les artisans, boulangers et boulangères à fabriquer des pains à base de la farine de sorgho, de manioc et de soja « , a souligné Mme Mahoumbe Kokoti (2e vice-présidente de l’Union des Chambres Régionales de Métiers).

La table d’honneur lors de la rencontre

Selon les chiffres de l’Institut National de la Statistiques, des Études Économiques et Démographiques du Togo, le pays a importé 67.301.358 kg de farine de blé (soit 12, milliards de F.CFA) entre 2016 et 2017.

« Le blé est ainsi, en valeur numéraire, le premier produit importé au Togo. La farine de blé est utilisée principalement dans la boulangerie, la pâtisserie et est la principale matière première entrant dans la fabrication du pain qui est un aliment de première nécessité entrant dans la consommation de tous les jours », a précisé le Kokou Eke Odin (ministre délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat).

Rappelons pour cette première édition du mois du « consommer local », OADEL a mené une série d’activités dont des publications des guides, visant à orienter les populations vers les produits locaux. FIN

Bernadette AYIBE

Savoir News, la maison de l’info.