Kara: Concours « Ma thèse en 180 secondes », les 5 demi-finalistes connus

Le campus sud de l’université de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) a abrité lundi après-midi, la demi-finale du concours ma thèse en 180 secondes. Pour cette 2ème édition, seuls les doctorants sont concernés.

Au total, 10 candidats de différents départements étaient en compétition Chaque candidat a présenté en 3 minutes, sa thèse devant un jury. Les critères de sélection sont l’éloquence, la structuration de la thèse et sa capacité de vulgarisation. Outre le jury, le public aura également à faire son choix.

Cinq candidats ont été retenus pour la demi-finale prévue à Lomé : Nakpa Père qui s’est adjugé la 1ère place, Bassi Gaël Aladji qui est le 2ème, suivi de M. Afegnive. La 4ème place est revenue à Donsou Sossou  et enfin Toyi  Bissang Pouwedeou a occupé la 5ème place. Ils iront représenter l’université de Kara pour la demi-finale et finale à Lomé. Les meilleurs iront au Canada pour la finale internationale.

Le concours a été ouvert par Pr Kantchoa Laré  (directeur de l’école doctorale) au nom du président de l’université de Kara.

Et pour ce dernier, il faut sensibiliser les doctorants sur la nécessité de dialoguer entre eux et la communauté, puisque toute recherche vise à apporter une réponse aux problèmes sociaux.

« Cet exercice permet au doctorant, de vulgariser les résultats de ses recherches dans un langage accessible à tous. Ce faisant, le candidat fait montre de solides compétences en communication », a déclaré Pr Laré.

De son côté, Pr Gnon Baba (représentant de l’OIF au Togo) a félicité le comité d’organisation et surtout le président de l’université de Kara pour son implication personnelle dans l’organisation de cette compétition.

« Le monde d’aujourd’hui est devenu très sélectif et ce concours permet de s’exercer à la communication. Il permet de développer le talent d’orateur et permet à tout le monde de comprendre le langage scientifique ».

Notons que le concours « Ma thèse en 180 secondes » s’est déroulé en présence des étudiants et des élèves du lycée Kara 1 invités spécialement pour l’événement. Plusieurs enseignants et professeurs ont partagé avec l’assistance les difficultés qu’on rencontre de façon général dans la recherche. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*