Climate Chance Afrique 2021 : Les messages clés de la rencontre

Vue partielle des participants
Vue partielle des participants

Le sommet Climate Chance Afrique 2021 a regroupé 86 pays africains sur un total de 2500 participants. Entièrement virtuelle (en raison de la Covid19), la rencontre qui a duré 3 jours (démarré le 15 septembre) a permis d’écouter des témoignages de près de 130 intervenants, experts de haut niveau et acteurs du terrain venus partager leurs expériences et bonnes pratiques. Le Pitch Corner virtuel a regroupé plus de 50 vidéos, partagées en vue de présenter le meilleur de l’action climatique locale en Afrique.

Le sommet virtuel Climate chance a pris fin le 17 septembre sur des messages forts, à quelques semaines de la COP26 de Glasgow :

– L’avenir de l’action climat internationale se joue aussi sur l’accès aux vaccins en Afrique. Donc sans solidarité Covid-19, pas de solidarité climat
– La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 est aussi une crise environnementale, d’où l’importance du lien entre Climat et Biodiversité. Ainsi la mobilisation sur les enjeux du climat doit aussi contribuer à la préservation de la biodiversité.
– Tout comme le plan de relance européen, les politiques de relance économique en Afrique, en lien avec les bailleurs internationaux, doivent accompagner la nécessaire transition climatique et énergétique.
– Nous atteignons maintenant un point de bascule. En effet, la pratique de l’action climat semble évoluer de la logique projet, vers de plus en plus, des logiques systémiques qui cassent les silos, associant l’ensemble des acteurs d’un territoire donné. La menace que constitue le changement climatique demande cette riposte systémique.

Il ressort également de cette rencontre qu’il faut impliquer les jeunes et les femmes au cœur de nos actions, renforcer les capacités des acteurs. Il est nécessaire de financer le « soft power », pas seulement les infrastructures. La rencontre a insisté sur l’urgence de faciliter l’accès aux financements et l’importance de mieux équilibrer les efforts entre atténuation et adaptation dans l’action climat et son financement. Il est également à noter le besoin de repenser les liens entre l’urbain et le rural, sans oublier l’environnement périurbain.

Selon les organisateurs, de nombreux événements clés de l’agenda climat international sont annoncés pour les prochains mois, et devront concentrer la plus grande attention sur l’ensemble de ces sujets, notamment la COP26 de Glasgow, le Forum Urbain Mondial de Katowice, le Forum Mondial de l’Eau de Dakar, Africités à Kisumu …

Rappelons que le prochain Sommet Climate Chance Afrique se tiendra du 19 au 24 septembre 2022 à Dakar (Sénégal), dans le cadre de la Semaine de la Mobilité Durable et du Climat 2022,  à quelques semaines de la COP27, prévue en Afrique. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.tg, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*