Covid-19: Reprise de la célébration des fêtes et rites traditionnels au Togo

Photo d'archives

Le gouvernement togolais a autorisé la reprise de la célébration publique des rites et fêtes traditionnels, suite au « ralentissement des contaminations à la Covid-19 » dans le pays, indique un communiqué officiel publié mercredi soir.

Selon ce communiqué des ministres Payadowa Boukpessi (administration territoriale) et Kossi Lamadokou (culture et tourisme), ces célébrations publiques sont autorisés sous deux conditions : » présentation d’une preuve de vaccination contre la Covid 19 et strict respect des mesures barrières (port systématique de masque, lavage et désinfection systématique des mains, etc.) »

« En cas de résurgence des cas de contamination, les mesures restrictives seront remises en vigueur », précise le gouvernement.

Il invite à cet effet, l’ensemble de la population au « maintien de la vigilance », au respect des mesures barrières et à l’adhésion à la campagne vaccinale toujours en cours ».

Rappelons que les regroupements pour les célébrations des fêtes et rites traditionnels ont été interdits depuis mars 2020, pour limiter la propagation du coronavirus.

Les autorités togolaises ont mis l’accent sur certaines grandes fêtes traditionnelles : Evala, Akpéma (préfecture de la Kozah), la prise de la pierre sacrée (préfecture des Lacs), Ayizan (préfecture de Zio), fêtes des ignames (plusieurs préfectures), Agbogbozan (fête des Ewés/préfecture de Haho), Tingban-Paab (préfecture de Tône).

Au Togo, les célébrations publiques des fêtes et rites traditionnels sont souvent des moments de grandes réjouissances qui drainent des milliers de personnes dont des touristes . FIN

Chrystelle MENSAH

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*